Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Internet, l'inconscient                     Internet, l'inconscient
Sources (*) : L'humain, frontière de la machine               L'humain, frontière de la machine

 

Reseau-machine -

Jean-Louis Blaquier, le 24/04/01.

Le web, qui ressemble à un vaste inconscient machinique, ignore l'inconscient

   
   
   
                 
                       

 

Le web est fabriqué avec du code. Il est fait de langage, comme tout réseau, comme toute machine, y compris dans sa partie industrielle, car les objets machiniques ne sont pas autre chose que de la pensée mise en forme, objectivée. C'est un point commun avec l'inconscient. Celui-ci n'est-il pas lui aussi, selon Lacan, structuré comme un langage?

Mais méfions-nous des analogies faciles. Le web ne met pas nos inconscients en relation. Il est un prolongement des consciences plutôt que de l'inconscient, et sa structure, son fonctionnement machinique, même s'ils relèvent d'un langage, ne sont pas un lieu de subjectivité. Ils sont sans sujet.

---

Si le web était inconscient, le genre de subjectivité qu'il pourrait porter relèverait du sujet de l'inconscient. Quelque part dans le web, ça rêverait, ça ferait des lapsus, ça révélerait le désir. Il n'en est rien.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Internet
InternetInconscient

ED.FQQ

ProMachine

WI.NNT

Q.inconscient

Rang = L
Genre = MK - NG