Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'Internet, c'est du discours                     L'Internet, c'est du discours
Sources (*) :              

 

-

Paul Mathias, "L'instant du même, note sur la transmission", in Cahiers Philosophiques n°86 (mars 2001)

L'expérience de la parole sur Internet est celle de l'entrelacement, de la procréation et de l'enfantement des discours, c'est-à-dire de la différance

   
   
   
                 
                       

 

Les usagers d'Internet sont toujours, même marginalement, producteurs de discours. Leur parole fait parler en retour, elle se réfléchit dans les possibilités sans cesse renouvelées de la parole étrangère. Elle détermine un entrelacs complexe, où l'identité se présente sur le mode de l'écart. Les discours se fécondent, s'amplifient, se disséminent, se démultiplient. Cette procréation langagière s'effectue selon le schème de l'hérédité : produire et installer dans son droit sa différence dans une intimité étrangère à soi-même. S'il y a transmission, c'est par prolifération du malentendu, de l'écart - comme dans l'amour.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Mathias
InternetDiscours

FI.LAA

WInternetParole

Rang = WF
Genre = MH - NG