Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Tous nomades du cyberespace                     Tous nomades du cyberespace
Sources (*) :              
Pierre Lévy - "L'intelligence collective, Pour une anthropologie du cyberspace", Ed : La Découverte, 1997, p10

 

-

[Nous sommes des nomades du cyberespace]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

La déterritorialisation a commencé dès le 16ème siècle avec la constitution d'un espace des marchandises. Le marché mondial est organisé par des flux : énergie, matières premières, capitaux, main-d'oeuvre, information. Dès cette époque, les territoires tendent à se subordonner à ces flux. Avec les technosciences, les simulations et les modélisations montent en puissance. L'espace devient espace du savoir et se globalise.

Bouger dans l'Internet, ce n'est pas se déplacer d'un point à un autre, c'est naviguer dans un espace transversal, hétérogène, où la réalité n'est pas posée là, extérieure à nous, préexistante, mais le résultat transitoire de ce que nous faisons ensemble. Le cyberespace modifie la sensibilité et l'intelligence collectives. Il ne fait pas seulement passer d'un lieu à l'autre, mais d'une humanité à l'autre.

C'est une descente dans l'inconnu, comme si nous étions des immigrés de la subjectivité. Espace invisible des connaissances, des savoirs, des puissances de pensée. Temps errant, transversal, pluriel, indéterminé, comme celui qui précède les origines. Les signes, à leur tour, deviennent migrants.

Nous nomadisons derrière le devenir humain.

La production de subjectivité sera probablement considérée au vingt-et-unième siècle comme l'activité économique principale, qui conditionne toutes les autres : une sorte d'inversion de la révolution galiléenne des siècles passés.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

L'horizon du cyberespace n'est pas un territoire, mais l'espace du savoir

-

Dans le cyberespace, les messages tournent autour du récepteur, tandis que dans les médias de masse, ce sont les récepteurs qui tournent autour du message

-

Dans le cyberespace, des collectifs intelligents déterritorialisés se forment et interagissent par associations, échanges et rivalités continuels

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

LevyPierre
CyberNomade

AA.BBB

GN_CyberNomade

Rang = N
Genre = -