Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                 
 
                     
                   
Sources (*) :              

 

-

Loth et Noé se dévoilent pathétiquement devant leurs enfants

   
   
   
                 
                       

La famille de Noah a été miraculeusement préservée de l'anéantissement total, sans qu'aucune vertu manifeste permette de comprendre cette étonnante différence de traitement. En tout cas, pour Noah, cette famille ne signifie rien. La tente où il se découvre, ce sont les membres obscurs de sa filiation, comme aussi le lieu d'étude, où l'interrogation perplexe ne saurait être moquée.

Aux proches, n'étant jamais sur la défensive, on dévoile ses faiblesses sans crainte, celles du corps comme celles de l'affectivité. On se livre à l'étude comme on se livre à une femme, corps et âme; du moins si on est vivant. Dans un voile pudique, rien n'est mis de côté dans la soif de l'autre et de soi.

A la recherche de lui-même, fort pathétique, Noah s'est dévoilé, cherchant vainement une intelligence de soi qui lui a été refusée, tandis qu'il ne goûte que l'étrangeté passagère de l'ivresse. Il se trouve dans la situation exacte ou se trouvera bientôt Loth, utilisé successivement par ses deux filles, dans une léthargie qui fut aussi celle d'Adam lors de la création de la femme.

logo

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
 
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Tora

XLothNoeNudite

Rang = O
Genre = -