Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la voix                     Derrida, la voix
Le schibboleth de Jacques Derrida               Le schibboleth de Jacques Derrida
Pierre Delain - "Croisements", Ed : Galgal, 2004-2016, Page créée le 16 juin 2005

 

Be I (B. New man, 1949) -

Le schibboleth de Jacques Derrida est sa voix, envahissante et imprononçable

   
   
   
               
                       

logo

 

On peut interpréter son livre, Schibboleth, sous cet angle. Question : Qu'est-ce qui est imprononçable? Réponse : depuis l'acte fondateur de la différance,, c'est la voix, la Voix en général et aussi sa propre voix, d'abord forclose, qui fera retour dans son oeuvre, l'envahira, y proliférera jusqu'à mêler indissolublement l'autobiographie à la fabrication des concepts. Cette voix est son schibboleth, voire son je, son Ich, comme il se baptise lui-même à partir de dessin que Valerio Adami lui a consacré à propos de Glas, dessin où il apparaît sous la forme d'un poisson, c'est-à-dire d'un sans-voix.

Il se situe du côté des Ephraïmites, de ceux qui n'arrivent pas à prononcer le mot schibboleth correctement. Ils font partie du peuple d'Israël, mais ils ont un défaut. Ils n'ont pas l'accent du vainqueur. Il en est ainsi pour lui à l'égard du judaïsme. Quoique juif, il reste au seuil du gué. Dans ses cauchemars, la peur d'être tué (rejeté en tant que Juif) le hante, même s'il récuse toute culpabilité. Cette impuissance inscrite dans son corps, comme une circoncision, le rapporte au peuple juif auquel il appartient sans y appartenir. Ne parler que des langues étrangères (le français, la philosophie), être étranger à sa propre langue (l'hébreu), le met dans une situation instable, dangereuse, imprévisible.

Circoncis et incirconcis, sa circoncision est toujours à recommencer. Il est un Ephraïmite dont la voix est impropre.

Le titre de ce tableau, tel qu'il apparaît à la lecture, porte une douloureuse ambiguité. "Be I" ressemble à un commandement. Faut-il le traduire : "Sois je" (un je qui parle), ou bien "Sois 1" (ce trait unique, singulier, qui chez Newman se rejoint toujours en anneau, à l'infini).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

PDel
DerridaVoix

SD.EIK

DerridaSchibboleth

VV.LVV

U.prononciation

Rang = O
Genre = MJ - NA