Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, sa Cabale cachée                     Derrida, sa Cabale cachée
Sources (*) : Derrida, eschatologie, messianique               Derrida, eschatologie, messianique
Jacques Derrida - "Circonfession", Ed : Seuil, 1991, p74

 

La toute derniere (Ruth Shararii, 2012) -

"Je suis le dernier des eschatologistes"

   
   
   
               
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Derrida est un eschatologiste. Il dit l'avoir toujours été : depuis sa naissance, quand on l'a prénommé Elie et qu'on l'a déposé sur les genoux de son oncle Elie, son parrain. Depuis qu'il a quitté sa famille, il se vit comme un survivant : le dernier des juifs. Il le confesse enfin (dans les carnets de 1976, repris en 1989), il l'avoue. C'est étrange de sa part, lui qui n'a aucune pratique juive. C'était, depuis toujours, au bord de ses lèvres. Pourquoi au bord? Un anneau, la limite extrême de toutes ses circoncisions. Il a vécu, il a joui, il a pleuré, il a prié, il a souffert : toujours dans un entre-deux, entre l'imminence de la fin et le prolongement de sa généalogie. Il cite Saint-Augustin, comme s'il voulait d'emblée circonscrire les simplifications, mais sans vérité rassurante, sans chemin prévisible.

Il n'est pas seulement le dernier des eschatologistes, il est aussi le plus avancé (p91) : "ils n'ont m'ont jamais pardonné d'être l'eschatologiste le plus avancé, la dernière avant-garde qui compte". Le plus avancé, c'est celui qui maintient l'avenir ouvert, sans horizon.

Dieu a chargé le prophète Elie d'être présent à chaque circoncision. La circoncision, brith milah, est le renouvellement de l'alliance. Il assume cette charge, cette figure. Il renoue les liens, il renouera avec le silence d'Elie le jour de sa mort.

 

 

Parler du "dernier" des "eschatologistes", c'est répéter le même mot, car le mot grec eskhaton signifie, justement, "le dernier". Cette surenchère redouble le paradoxe de la différance : à la fois désir eschatologique d'origine, et dislocation de l'origine.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
MQiDerridaCabale

YJ.JED

DerridaMessie

VN.LNV

Q.eschatologie

Rang = M
Genre = DET - DET