Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la déconstruction                     Derrida, la déconstruction
Derrida, auto - immunité               Derrida, auto - immunité
Jacques Derrida - "Le Cahier de l'Herne sur Jacques Derrida", Ed : de l'Herne, 2004, pp21, 30 - Et cetera... (and so on, und so weiter, and so forth, et ainsi de suite, und so überall, etc.)

 

Pyramide (Paul Klee, 1930) -

Derrida, l'autre

La déconstruction, qui va toujours "avec" quelque chose d'autre, introduit dans tous les champs un principe de contamination, de transfert ou de traduction

Derrida, l'autre
   
   
   
Derrida, la traduction Derrida, la traduction
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Dans un recueil publié en 2000, Deconstructions. A User's Guide, Nicholas Royle avait demandé à chacun des participants de traiter de la "déconstruction et..." [et l'éthique, et le féminisme, et la fiction, et l'amour, etc...]. Jacques Derrida place sa contribution à la fin du recueil, comme si elle venait en plus, et l'intitule : Et cetera... (and so on, und so weiter, and so forth, et ainsi de suite, und so überall, etc.) - comme s'il ne s'agissait plus de ce qui s'associe et s'ajoute à la déconstruction, mais de la déconstruction elle-même comme s'ajoutant à - comme conséquence ou consécution de - ce qui vient avec elle. Elle ne vient jamais seule, dit-il, mais pour reconnaître la division au-dedans de chaque concept [c'est-à-dire aussi au-dedans d'elle-même]. L'amour, la fiction, le féminisme, le don ou l'hospitalité diviseraient-ils également la déconstruction? La soumettraient-ils à un double bind? Il ne le dit pas, semblant vouloir quand même préserver l'unité de ce concept-là. Il n'y a déconstruction qu'"avec" de l'autre, du tout-autre, de l'hétérogène (un "avec" qui peut être aussi un "sans", un "sauf", etc...), et ce serait ce "et", cet "avec" qui caractériserait cette "chose" nommée déconstruction.

---

Question subsidiaire [du scripteur] : si, en suscitant un nombre indéfini de relations horizontales, la déconstruction menace tous les champs du savoir, est-ce que cela pourrait affecter, aussi, son unité à elle? La déconstruction est-elle indivisible? Ou bien, quand elle arrive imprévisiblement, si elle arrive, se menace-t-elle elle-même? Pourrait-elle elle aussi être infectée par des virus hétérogènes?

 

 

On ne peut dire : "La déconstruction est..." - car la mise en question de la question : "Qu'est-ce que c'est?" est précisément le début de la déconstruction. Mais on peut tirer parti de l'homophonie entre "est" et "et" dans la langue française. La déconstruction ne s'inscrit pas sous l'autorité du verbe "être". Elle ouvre des espaces dans le schéma hiérarchique, pyramidal ou encyclopédique, porté par l'ontologie. Elle touche à tout, disloque l'identité à soi. "D'où le mélange d'attraction et d'intolérance qu'elle suscite dans les institutions en général, et surtout dans l'université" ajoute Derrida (p30).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaDeconstruction

YT.KKK

DerridaAutoImmun

FF.LKK

DerridaAutre

UT.ECD

DerridaTraduction

HP.LHO

UDeconstructionAutre

Rang = O
Genre = MR - IB