Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Sur Adam                     Sur Adam
Sources (*) :              
Alain Didier-Weill, "Invocations (Dionysos, Moïse, Saint Paul et Freud)", Ed : Calmann-Lévy, 1998, p116

 

Adam (Hendrick Goltzius) -

Adam a renoncé au troisième "je" auquel Abraham a accédé en disant "Me voici"

   
   
   
                 
                       

logo

 

Adam et Abraham ont une réaction différente à l'appel de dieu. A la question "Où es-tu?", Adam répond : "Voici qui est la coupable, elle, la femme" (In (Gen 3,12, p104-6)). Au contraire, Abraham, appelé par Dieu, répond par deux fois : "Me voici" (Gen 22.1) et (Gen 22.12). Adam reste enfermé dans une logique de la faute (je fais le mal, je suis incapable de ne pas le faire), tandis qu'Abraham dépasse cette logique en s'exposant à une loi dont il ne connaît pas le contenu. Alain Didier-Weill appelle cette position d'Abraham le troisième je.

St Paul aussi récuse ce troisième je. Pour lui, le sujet est impuissant, seule la grâce peut le sauver (p117).

Abraham parle, avec audace, avec crainte mais sans la garantie d'être dans la volonté de dieu.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidierWeill
HebAdam

JE.TRO

XAdam-je

Rang = XAdamJe3
Genre = MR - IA