Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la différance                     Derrida, la différance
Sources (*) : Derrida, Artaud               Derrida, Artaud
Pierre Delain - "Croisements", Ed : Galgal, 2004-2016, Commencé le 9 juillet 2005

 

- -

Derrida oppose la "différance" à ce qui prétend la détruire : le théatre d'Artaud

   
   
   
               
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

C'est une relation ambiguë.

Dans les années 1960, Derrida rejette avec fermeté la rhétorique vocale que personnifie Artaud. Mais si le concept de différance se définit par opposition au fondateur du théatre de la cruauté, c'est bien parce que celui-ci, en creux, à travers ses proférations, sa folie, son génie linguistique, laisse entendre ce qui constitue le fondement de la différance : l'auto-affection de la voix. S'agit-il de la même voix? Oui, certainement, sans quoi Derrida n'aurait pas succombé à cette fascination qu'il ne niait pas.

-------

Si la différance se débat toujours, c'est aussi parce qu'Artaud n'est pas mort. Du corps sans organe de Mille Plateaux (Deleuze/Guattari) aux multitudes (Negri), en passant par les performances et installations de l'art contemporain, il est bien vivant, et sa cruauté mord toujours. C'est cette pérennité qui nous interroge, au-delà de la psychologie d'un homme, et au-delà des constructions théoriques.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

PDel
DerridaDifferance

RW.IOA

DerridaArtaud

BN.JUI

WDerridaArtau

Rang = O
Genre = MK - NG