Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
La chair visible, voyante, visibilité                     La chair visible, voyante, visibilité
Sources (*) : La chair, la voix               La chair, la voix
Maurice Merleau-Ponty - "Le visible et l'invisible", Ed : Gallimard, 1964, p188

 

-

Merleau - Ponty

[Ici et maintenant, la chair, visible et voyante, est aussi l'universelle intercorporéité]

Merleau - Ponty
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Dans la chair s'opère la médiation entre les corps et les sensibilités, ce que Merleau-Ponty appelle la réversibilité du visible et du tangible. Mes mouvements, mon toucher, ma vision, s'appliquent au corps en général. Ils rayonnent, ils s'étendent plus loin que les choses que je touche et que je vois. En eux s'opère l'enroulement du sensible sur lui-même, l'enveloppement de moi et des choses, une adhérence qu'on retrouve aussi du côté de la voix, de l'ouïe. ou du regard (cf Rembrandt). Il y a propagation des échanges à tous les corps, communication des organes qui fonde la transitivité d'un corps à un autre.

La chair est en même temps visible et voyante. Elle est, en soi, visibilité.

Par le corps, la parole rejoint l'Être. Pour être à nous-mêmes pleinement visibles, il nous faut d'autres yeux (ceux des autres), et aussi une chair invisible (la parole).

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

La chair est l'enroulement du visible (du sensible) sur lui-même

-

La chair vocale est l'adhérence intercorporelle du parlant et de l'entendant

-

Le monde et moi sont l'un dans l'autre : la chair tapisse et enveloppe toutes les choses visibles et tangibles dont elle est entourée

-

La parole, chair du visible, prolonge dans l'invisible l'appartenance du corps à l'être

-

La chair est visibilité en soi, chose visible et voyante

-

Pour que l'oeil reconnaisse la peinture comme telle, il aura fallu que Rembrandt, en s'acceptant comme être de chair, de viande et de sang, détermine notre regard

-

Toute chair, même celle du monde, rayonne hors d'elle-même

-

Par d'autres yeux, nous sommes à nous-mêmes pleinement visibles

-

Le monde est chair universelle

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

MerleauPonty
MerleauChair

AA.BBB

ProChair

CI.TAO

MerleauParcours

DJ.LDD

HI_MerleauChair

Rang = M
Genre = -