Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La chair, la voix                     La chair, la voix
Sources (*) : La chair visible, voyante, visibilité               La chair visible, voyante, visibilité
Maurice Merleau-Ponty - "Le visible et l'invisible", Ed : Gallimard, 1964, p185

 

La chair s'enroule (Jeannine Perpia, 2010) -

Je suis un être sonore

La chair est l'enroulement du visible (du sensible) sur lui-même

Je suis un être sonore
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

La chair est une notion dernière. Elle n'est pas union ou composé de deux substances, mais pensable par elle-même. S'il y a un rapport à lui-même du visible qui me traverse et me constitue en voyant (un enroulement du visible sur lui-même), il anime aussi d'autres corps que le mien. Un tel champ ouvert fonctionne pour mon paysage, mais aussi pour d'autres (intercorporéité). Les regards se palpent.

Le petit monde privé de chacun est, non pas juxtaposé à celui de tous les autres, mais entouré par lui, prélevé par lui, et tous ensemble sont un Sentant en général devant un Sensible en général.

Les paysages s'enchevêtrent. Le sentir n'est pas retour à soi d'une conscience, mais adhérence charnelle sentant/senti et senti/sentant. Une visibilité anonyme nous habite tous deux, en vertu de la proposition primordiale de la chair.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

MerleauPonty
ProChair

CO.ENR

MerleauChair

DE.LDE

EtreSonore

FK.LKH

U.chair

Rang = H
Genre = DET - DET