Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Inaveux                     Inaveux
Place aux pères               Place aux pères
Yuchuan Li - "Partir du fils", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 24 juillet 2005

 

-

Le salut, aujourd'hui

Je sauve mon fils pour qu'il me reconnaisse

Le salut, aujourd'hui
   
   
   
                 
                       

logo

 

Fantasme qui semble être à la base du film de Spielberg de 1991, Hook.

Dans une société où le respect pour la père n'a plus de légitimité a priori (on ne respecte plus le père en raison de son statut, de son essence paternelle, mais pour ce qu'il est ou est supposé être, personnellement), il faut bien que le père justifie à ses propres yeux des raisons pour lesquelles il pourrait être reconnu et respecté. C'est si difficile dans la vie courante qu'on se rabat sur quelques fantasmes. Par exemple celui-ci : Je sauve mon fils. J'imagine que je le sauve dans des circonstances extrêmes pour gagner son respect, ce qui n'est jamais assuré.

A ce fantasme de père correspond un fantasme de fils qu'on peut énoncer : Je sauve mon père pour qu'il me reconnaisse. Ce dernier se trouve dans un autre film de Spielberg Indiana Jones et la dernière croisade, comme si ce metteur en scène ne pouvait concevoir la relation père/fils en-dehors d'une situation héroïque.

 

 

Ce thème est récurrent chez Spielberg, qui le reprendra en 2004 dans son film La guerre des mondes.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Yuchuan
ProFcm

FI.LSS

CtpPere

SA.VIY

ProSalut

PF.JGG

Y.reconnaissance

Rang = O
Genre = MH - NP