Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
L'Internet, c'est du discours                     L'Internet, c'est du discours
Sources (*) : La puissance du Web, il faut l'écrire               La puissance du Web, il faut l'écrire
Paul Mathias - "Des libertés numériques - Notre liberté est-elle menacée par l'Internet?", Ed : PUF, 2008, p1

 

-

[L'Internet est la trame sans cesse renouvelée de notre propre discursivité]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le réseau n'est ni un simple tissu industriel, ni une longue chaîne d'algorithmes. C'est un lieu où des communautés se forment et se déforment, un lieu où nos gestes, nos lectures et notre écriture prennent corps sous forme d'écrits, d'images ou de sons. Ce nouveau lieu de vie s'ajoute aux autres. Le texte y prend sens. Certes il est fait de machines, de serveurs, de routeurs, de processus sans sujet repérable, certes c'est un texte numérisé, calculable, quantifiable, réductible à des statistiques, mais néammoins nous nous y connectons, nous y trouvons une identification, nous y "exprimons" une certaine subjectivité, un être-au-monde.

L'Internet est une immense machine à produire du discours. En amplifiant les capacités de recherche, de collecte, de stockage et de production des savoirs, il induit des effets de transmission et de sens. De nouveaux discours se cristallisent et s'entrelacent. C'est une mutation qui déplace l'horizon communicationnel et sémantique sur lequel se profilent nos pratiques.

La nature de ces mutations est discutée. S'agit-il d'une restauration de formes ancienne du langage humain (orale, gestuelle, iconique, plastique) ou d'une nouvelle extension du logocentrisme?

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

En relayant et amplifiant les capacités de recherche, de collecte et de production des savoirs, l'Internet induit une mutation des discours

-

Internet, c'est du discours qui produit du discours

-

Sur l'Internet comme pour tout discours, la transmission est effet de sens et intentionnalité

-

L'expérience de la parole sur Internet est celle de l'entrelacement, de la procréation et de l'enfantement des discours, c'est-à-dire de la différance

-

La transmission de la parole sur l'Internet définit des liens volatiles qui se cristallisent en production de discours

-

Incapable de fixer les contours de son espace discursif, l'Internet met en place des opérations sans sujet repérable

-

Le cyberespace destitue la suprématie du discours écrit sur les autres modes de communication

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Mathias
InternetDiscours

AA.BBB

InternetCheminements

DD.CCR

HD_InternetDiscours

Rang = zQuois_InternetDiscours
Genre = -