Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Proférer, c'est commander                     Proférer, c'est commander
Sources (*) : Plus d'un regard               Plus d'un regard
Catherine Chalier, "Sagesse des sens (le regard et l'écoute dans la tradition hébraïque)", Ed : Albin Michel, 1995, d'après la p60-61

 

Moise devant le buisson ardent (Raphael) -

"Tu ne te feras point d'idole ni d'images" fait porter l'interdit sur le regard dépourvu de retrait

   
   
   
                 
                       

logo

 

Ce qui est interdit par le deuxième commandement (Ex 20.4 et Dt 5.8), c'est de se faire une sculpture ou une image à soi-même, c'est-à-dire avec l'arrogance prompte à dévisager ou à posséder (comme l'explique Maurice Blanchot), ce qui revient à confondre visible et invisible, à donner congé à l'invisible sous l'emprise du visible.

Moïse s'impose une retenue du regard : il se cache le visage pour ne pas voir sa Face. Au contraire, Nadab et Abihu, "après avoir joui de la vision divine, mangèrent et burent" (Ex 24:11). Ils se rassasient et poursuivent leur route, inchangés.

-------

Face à la question des images, la tradition juive reste ambivalente - elle prend ses distances avec le silence et l'immobilité de l'idole, mais ne condamne pas la représentation.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Chalier
HebCommandements

RE.TRA

ProRegard

VI.INT

T.idole

Rang = XJ
Genre = MR - IB