Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
La lettre en plus                     La lettre en plus
Sources (*) :              
Shutong Quo - "D'un pro-gramme dont l'avenir est le gramme", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 26 août 2005

 

-

Sur le Contemporain

[La lettre est hétérogène, elle produit toujours plus]

Sur le Contemporain Autres renvois :
   

Derrida, écriture et archi-écriture

   

L'écriture

   

Derrida, la lettre

                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Les lettres peuvent être bavardes ou muettes. Ce dernier cas, plus rare, est aussi plus précieux : le aleph des hébraïsants ou le e (muet) des français. La productivité de la lettre sa cache alors derrière son absence, laissant entendre qu'il y a un secret de la lettre. Elle est repliée sur elle-même comme un monde étranger, le symbole d'une autre réalité. On la tient à distance, illisible, du bout des doigts ou à bout de bras, soulignant sa dangerosité.

La lettre se produit dans l'écart, toujours impropre à elle-même, comme le point sur la lettre (i). Elle n'a pas besoin de parler pour se transmettre.

Dans la peinture, la lettre détonne. Elle fait trou (comme chez Adami). Bien que l'image l'absorbe et la jette hors langue, elle reste lisible. Ce croisement, ce chiasme entre deux dimensions hétérogènes, a quelque chose d'illégitime. Un écrit dans une image reste un choc, une percussion, un appel à autrui qui s'empare du regard, une vocalisation, une pensée inavouable, une affirmation dans un monde invisible. La peinture contemporaine use et abuse de ce contraste.

La pensée occidentale s'appuie sur l'écrit, et la pensée juive (comme la gnose) danse sous la lettre - équilibre instable entre mystique et interprétation.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Les français ignorent qu'ils ont un aleph dans leur langue : la lettre (e) - pure voix de la musique

-

Dans l'écriture universelle de la science (algèbre), le supplément est à la source, il n'est précédé par aucune présence ni aucune voix

-

Une lettre parasite la pureté intérieure : elle s'installe pour brouiller l'audibilité de la voix

-

Les traces du dessin ne sont pas vocales, elles ne peuvent pas se dire

-

Désormais les pensées les plus intimes s'inscrivent en surface

-

L'écriture et la peinture sont indissociables

-

La voix est d'une multiplicité infinie tandis que les lettres, qui sont en nombre fini, peuvent s'organiser en un système unique : l'écriture

-

Aucune voix ne se transmet, car seule la lettre est transmissible

-

Tout lecteur est un créateur aussi imprévisible qu'une Arlésienne

-

L'autre n'est jamais entièrement présent, plus on s'approche, plus il s'efface

-

La lettre, dans le dessin, fait événement : elle troue l'espace du tableau, l'articulation du discours et aussi le langage

-

Dans un dessin ou une peinture, une lettre - trait ou forme - se donne à voir hors langue

-

La lettre est toujours volée : elle fait trou car elle n'est jamais propre à son auteur ni à son destinataire

-

Un mot écrit dans un tableau s'empare aussitôt du regard

-

Innocent X (Diego Velasquez, 1650)

-

Le dessin (i) est la pratique minimale de l'art

-

Trois statuettes grecques représentant Orphée et les Sirènes (310 avant notre ère)

-

Le Juif se situe au point de l'origine radicale du sens, là où l'histoire s'ente dans la lettre

-

Nous baignons dans des chiasmes et des chiasmes de chiasmes - entre dessin et écriture, texte et graphie

-

Lire, c'est disséminer le mouvement et le temps au coeur même des mots

-

A la création du monde, la lettre du mot créateur est allée en haut, tandis que le son demeurait en bas

-

La lettre latine repose sur la ligne inférieure, tandis que la lettre hébraïque est suspendue à la ligne supérieure

-

Derrida / Levinas / Jabès / Kafka se situent dans le même horizon juif de sainteté : réparer l'oubli de la lettre

-

Les lettres hébraïques, entre la science et la Kabbale (Frank Lalou, 2005) [LLH]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Shutong
IVocalEcrit

AA.BBB

PlanSite

HE.LHE

CE_IVocalEcrit

Rang = zQuois_Lettre
Genre = -