Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, Heidegger                     Derrida, Heidegger
Sources (*) : Derrida contresigne, l'oeuvre de l'autre               Derrida contresigne, l'oeuvre de l'autre
Jacques Derrida - "La Contre-Allée", Ed : La Quinzaine Littéraire - Louis Vuitton, 1999, pp57-58

 

Derrida, Heidegger -

Jacques Derrida voyage toujours avec Heidegger c'est-à-dire contre lui, du côté de son contre-exemple ou de sa contre-partie

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Comme Kant, Heidegger a peu voyagé. Il décrit le mouvement du Dasein comme un éloignement qui se déploierait en vue de se rapprocher, de se voir venir, dans une boucle qui toujours, fait revenir chez-soi. A priori, le Dasein est déjà éloigné de lui-même, il est dans l'espacement. La rencontre de l'espace en tant que contrée est un préalable absolu : et Derrida de déployer les virtualités de cette racine latine, "contra", qui a donné aussi country, contrada, contradiction, contretemps ou contrat. S'il voyage contre plutôt qu'avec, s'il "renvoie" ainsi à un auteur comme Heidegger, ce serait parce que depuis l'école il a toujours été renvoyé [et Heidegger aussi, s'il le pouvait, le renverrait, se débarrasserait de lui].

----

Selon Alain David (dans une intervention faite le 24 mars 2005 dans un séminaire à l'ENS) il semble qu'à partir de "De l'Esprit, Heidegger et la question" (1987), une page soit tournée. L'impulsion donnée par Heidegger s'épuise. Derrida ne s'explique presque plus avec lui : il a d'autres interlocuteurs et évoque d'autres thèmes. C'est ce que certains ont appelé le tournant de la générosité. Pourtant les mots restent. Déconstruction est un mot heideggerien (destruction de l'onto-théologie). Dans son schème autour de la différance, Derrida reste un héritier.

Que reste-t-il de Heidegger dans son oeuvre? Une trace, mais ineffaçable.

 

 

Jacques Derrida explique que Heidegger a joué pour lui le rôle d'une sorte de contremaître qui regardait derrière son épaule ce qu'il faisait. Dans tous les moments importants, il débat avec lui, comme le font aussi Blanchot et Lévinas. C'est une ombre énorme. Mais le contremaître a été dépassé. La tâche qu'il a lancée s'est retournée contre lui. Aucun de ces trois auteurs n'est vraiment resté heideggerien.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaHeidegger

GL.JJJ

DerridaOeuvre

IH.LHI

WHeideggerDerrida

Rang = O
Genre = MK - NP