Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la trace                     Derrida, la trace
Sources (*) : L'Autre infini, absolu               L'Autre infini, absolu
Jacques Derrida - "De la grammatologie", Ed : Minuit, 1967, p69

 

L'annonce du tout autre (Gregoire Fannis, 2010) -

Derrida, le tout - autre

Dans la trace, le tout autre s'annonce comme tel dans ce qui n'est pas lui

Derrida, le tout - autre
   
   
   
               
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Derrida explique le concept de la trace instituée. Elle ne s'institue pas à partir de la présence (comme c'est le cas dans la linguistique saussurienne où les oppositions sont présentes les unes aux autres), mais dans un mouvement qui met en rapport avec l'absence, c'est-à-dire avec l'absence de l'autre en tant que présent. Cette absence est irréductible. C'est elle qui décrit la structure de l'arbitraire du signe. En effet le signe s'institue dans un rapport à un "tout autre" qui n'est jamais présent. L'autre se dissimule, il n'apparaît pas comme tel. Le mouvement de la temporalisation et du langage résulte de cette occultation. La trace est un devenir, elle est son propre devenir, et c'est ainsi que le symbole (motivé au sens de Saussure, c'est-à-dire au sens où signifiant et signifié sont liés) devient signe (immotivé).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaTrace

EG.KKO

ProToutAutre

JT.RAC

DerridaToutAutre

CT.RAC

T.annonciation

Rang = H
Genre = DET - DET