Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Anselm Kiefer                     Anselm Kiefer
             

 

-

Page créée par le scripteur le 23 septembre 2005.

[A partir d'Anselm Kiefer]

   
   
   
                 
                       

logo

 

La précision pourrait être inutile, mais elle ne l'est pas : Kiefer est allemand. En d'autres termes : il n'est pas juif. Il fallait que cette évidence fut dite pour qu'il puisse reconnaître une dette de l'Allemagne, dont il ne rejette pas le poids. C'est à lui de réparer, à personne d'autre. C'est à lui de prouver que, après l'entreprise esthétique des nazis, il est encore possible d'être un artiste allemand, à condition d'avoir le courage de s'expliquer avec les spectres et d'accomplir un dur travail de deuil et de remémoration. L'Allemagne est irréductible à ses mythes, son devenir est hétérogène. Elle doit exhiber les contradictions qui sont en elle, y compris sa propre culture judéo-cabalistique -, encore vivante et bien présente, malgré les crimes, l'effondrement du sens et la déréliction ambiante. Elle doit s'incorporer des personnages étrangers comme Lilith. A ce prix seulement, l'Allemagne sera réunifiée.

Kiefer a commencé par recueillir des traces de sang, mais cela ne suffit pas pour faire son deuil de tous ces morts. Il faut des mots, des textes, des poèmes, des concepts, des livres, des bâtiments, des monuments, des ruines, des masses de plomb ou de béton armé, des matériaux disparates qui mettent l'oeuvre en mouvement. Ces constructions théatrales, faites de rappels et d'allusions provoquent un choc. La blonde Margarete et la brune Sulamith s'y croisent. Elles mettent en ruine la représentation classique, mais restaurent une aura d'un nouveau genre, ancrée dans l'art du XXème siècle où prospère la présence réelle.

Finalement l'ensemble du projet apparaît comme irréductiblement allemand. Si la culture juive est invoquée, c'est comme monument ou idole, pas comme expérience vivante.

Propositions (les tÍtes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[La question décisive pour Kiefer dans les années 70 est : "Comment être un artiste en Allemagne après l'exploitation de l'art par le national-socialisme?"]

-

[Le travail de mémoire d'Anselm Kiefer a l'allure d'un travail de deuil]

-

[Kiefer restaure l'aura de l'oeuvre au moyen de ce qui est censé contribuer à son effondrement : la présence du matériau brut]

-

[Les grands tableaux de Kiefer ne sont pas des allégories, mais des représentations dramatiques de concepts]

-

[Kiefer s'est emparé des thèmes juifs et cabalistiques pour les archiver dans la culture allemande]

-

[Prenant acte d'un retrait indéfinissable, la peinture d'inspiration juive se désintéresse de toute iconographie]

-

L'essence de l'homme repose dans son ek-sistence

-

Kiefer met délibérément en ruine trois des dispositifs de la représentation classique qui constituent sa clôture : le fond, le plan et le cadre

-

L'écriture de Kiefer est classique par l'importance accordée au sujet, le rôle de l'iconographie et la relation étroite avec l'ordre du discours (mots, références littéraires)

-

Par son travail de réparation, Anselm Kiefer reconnaît la dette profonde de la pensée occidentale moderne envers le judaïsme

-

La réunification de l'Allemagne est un leurre dès lors que les juifs, dont la pensée est inscrite au coeur de la pensée allemande, ont été exterminés

-

Intituler un texte est un événement, un coup de force qui lui donne sa loi et en fait une institution

-

En confrontant sa pratique artistique à la présence objective de matériaux comme le plomb, Kiefer s'oppose à toute mission spirituelle de l'art

-

Les ruines de Kiefer sont des monuments dressés aux civilisations qui connaissaient cette présence vivante du cosmos que l'époque moderne a ensevelie dans l'oubli

-

Pour respecter le second commandement, la peinture juive doit échapper à l'immobilité

-

Dans l'oeuvre de Kiefer, la présence précède la représentation

-

Les livres de Kiefer sont les vestiges d'une connaissance disparue, non transmise, jamais partagée ni par ses dépositaires ni par ses destinataires

-

Le mythe de la puissance salvatrice de l'art a été anéanti par l'histoire

-

Le choc que provoquent les oeuvres de Kiefer évoque l'effondrement de l'aura caractéristique de la sensibilité moderne

-

Dans les années 70-90, l'oeuvre de Kiefer se présente comme la construction progressive d'un théatre de la mémoire

-

L'art était au coeur du projet politique nazi, qui se pensait comme une véritable entreprise artistique

-

Kiefer montre, dans ses oeuvres mêmes, la contamination allemande par la culture nazie

-

Par le travail violent de la matière qui donne aux surfaces une présence impressionnante, Kiefer met la théatralité au coeur de sa pratique artistique

-

La date partage avec le nom sa destinée de cendre : elle efface cela même qu'elle désigne

-

Le sujet se retire!

-

Chacun accède à l'espace vocal par une ou des voix sur laquelle (lesquelles) il se règle

-

"Fugue de mort" (Todesfuge) (Paul Celan, 1945)

-

En sculptant la statue monumentale de la Cabale juive, Kiefer en fait l'idole pétrifiée de sa propre ruine (La Brisure des vases, 1990)

-

La Cabale lourianique donne une légitimation cosmique au sentiment de déréliction existentielle et d'effondrement du sens dont Kiefer fait le bilan

-

La présence de Lilith, créature des origines, mère de la mélancolie, hante les oeuvres cabalistiques de Kiefer

-

Lilith montre le chemin d'une présence innommée que l'on pressent à l'arrière-plan des oeuvres de Kiefer

-

La Sulamith du Cantique des Cantiques est l'envers du culte nazi de la mort

-

Sur l'oeuvre de Anselm Kiefer : Chevirat Ha-Kelim, le bris des vases (Catherine Strasser, 2000) [CHK]

-

Anselm Kiefer (Daniel Arasse, 2007) [Kiefer]

-

Un souffle vocal plane encore, appelant un désordre ultime

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Kiefer
KieferParcours

AA.BBB

LY_KieferParcours

Rang = zQuois_Kiefer
Genre = -