Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le discours                     Derrida, le discours
Sources (*) : Les mots de Jacques Derrida               Les mots de Jacques Derrida
Pierre Delain - "Les mots de Jacques Derrida", Ed : Guilgal, 2004-2016, Page créée le 29 septembre 2005

[Derrida, le discours]

   
   
   
                 
                       

"Discours" n'est pas un concept spécifique de Derrida. Il utilise ce mot tel qu'on l'utilisait en son temps, tel que la tradition le lui a légué, tout en l'intégrant dans sa critique du logocentrisme. Le discours pose la valeur du sens. Il porte l'être, la norme et la loi. Il abrite un désir de présence pleine, même quand il est critique. C'est un système dans lequel chaque proposition est interprétable par une autre. Grâce à lui, ceux qui font l'expérience d'un texte en ont une représentation consciente : ils structurent le signifié dans un système de différences, une rhétorique.

Le discours n'opère pas que par l'expression, il est aussi indiciel. Il peut s'écarter de l'enchaînement du sens et de la vérité, comme chez Bataille, et aussi déconstruit selon certaiens lignes de force ou pratiques qui s'écartent des formes de signification ou des vérités usuelles..

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Le discours se pose en posant la norme ou la valeur du sens, c'est-à-dire l'élément de la légalité en général

-

Tout discours a la forme d'une structure d'interprétation, dans laquelle chaque proposition se laisse interpréter dans une autre proposition

-

Nous appelons discours la représentation actuelle, vivante, consciente d'un texte dans l'expérience de ceux qui l'écrivent ou le lisent

-

Tout discours, en tant qu'il est engagé dans une communication et qu'il manifeste des vécus, opère comme indication - et cette indication est irréductible

-

Un discours est un système dans lequel le signifié central n'est jamais présent hors d'un système de différences

-

La déconstruction n'est pas une décision volontaire ni un commencement absolu : elle s'entame selon des lignes de force localisables dans le discours à déconstruire

-

L'opération souveraine de Bataille est l'inscription dans le discours d'un point de non-réserve qui excède la logique, le sens, la vérité

-

On trouve dans des formes de signification non discursives (musique, art) des ressources de sens qui ne font pas signe vers la vérité objective

-

Tous les discours destructeurs de la métaphysique habitent les structures qu'ils abattent et abritent un désir indestructible de présence pleine

-

Trois discours sur l'art s'entrelacent : la stricture bien serrée dans un laçage; le lacs qui traverse et disloque les jointures; la série qui supplémente, transforme et détache

-

En se retirant, le trait du dessin laisse une parole, une rhétorique qui articule un ordre du discours

logo

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaDiscours

AA.BBB

DerridaCheminements

DI.SCO

AD_DerridaDiscours

Rang = zQuois_Discours
Genre = -