Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Sur Adam                     Sur Adam
Sources (*) : Les vases brisés               Les vases brisés
Gershom Scholem - "Les Grands Courants de la Mystique Juive", Ed : Payot (première édition en 1950), 1973, p286-7

 

Adam Kadmon -

Adam Kadmon est la figure primordiale qui précède la subjectivité (brisure des vases)

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Adam Kadmon (l'homme primordial) est à distinguer de Adam ha-richon (le premier homme), celui de la bible. Il est, dans le second moment de la Cabale lourianique (brisure des vases), la première figure de la lumière divine. A ce moment, les forces en action ne font pas partie d'un tout organique. Elle n'ont pas pris figure personnelle. Cette figure n'est pas unitaire, globale. Au contraire, elle est éclatement, jaillissement, dissémination, emergence des points de lumière. C'est la plus haute forme de manifestation de la lumière. La lumière éclate par ses yeux, sa bouche, ses oreilles et son nez. Les lumières venant des yeux éclatent sous forme pulvérisée : olam ha nekudot où chaque sefira est un point isolé. Louria l'appelle aussi olam ha-tohu (monde de la confusion, du désordre).

Pour Louria, les lumières sont captées dans des vases pour former le monde fini.

Après la brisure, un nouveau courant éclate du front d'Adam Kadmon. Les lumières s'organisent en partsoufim (visages de dieu). C'est le tiqoun.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Scholem
HebAdam

BF.PRI

OuakninChevirat

JD.LJD

X.Adam

Rang = XJ
Genre = MK - NG