Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Sur le tsimtsoum                     Sur le tsimtsoum
Sources (*) :              
Gershom Scholem - "Les Grands Courants de la Mystique Juive", Ed : Payot (première édition en 1950), 1973, p280

 

- -

Dans l'acte du tsimtsoum, le din (jugement, sévérité), auparavant noyé dans la miséricorde, se cristallise par négation et limitation

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Avant même le tsimtsoum (retrait de Dieu qui constitue le premier moment de la création dans la Cabale lourianique), le jugement était dans l'être divin (l'Ensof) comme un grain de sel dans la mer, ainsi que la miséricorde, dans laquelle il était pour ainsi dire dissous. Avec le tsimtsoum, il devient déterminé. Il désire rester ce qu'il est, demeurer à l'intérieur de ses limites.

Dieu révèle les racines du jugement divin, mais mélangées au résidu de lumière divine (racine de tout mal). Alors, un second rayon de lumière apporte l'ordre dans le chaos.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Scholem
OuakninTsimtsoum

DG.LDG

XTsimtsoumDin

Rang = XTsimtsoumDin
Genre = MK - NG