Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le judaïsme, indéfinissable                     Le judaïsme, indéfinissable
Sources (*) :              
Shmuel Trigano - "L'ébranlement d'Israël, Philosophie de l'histoire juive", Ed : Seuil, 2002, p158

 

Immigrants illegaux du navire Parita (Palestine mandataire) -

Le projet de faire converger la nation israëlienne et le peuple juif repose sur la notion fallacieuse d'un être juif adéquat et reconnu comme tel

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Shmuel Trigano reprend sur ce point le projet sioniste-religieux. Il faut, selon lui, qu'Israël comme nation, identifiée au peuple juif, refuse la banalisation. Son projet ne doit pas être fondé sur un dyptique émancipation / droits de l'homme commun à toutes les nations, mais sur la tradition juive elle-même, qui est restée extérieure à la modernité politique. C'est un choix positif qui incarne la norme d'existence du peuple juif. Il faut construire un édifice nouveau pour le peuple juif, adéquat à son être reconnu comme tel. Il inscrirait dans l'humanité un décalage entre la terre et l'exil, un écho de la transcendance, qui correspond à sa position propre.

 

 

Les juifs sont porteurs d'une étrangeté indéfinissable, mais ils sont aussi un peuple dans l'histoire, une nation dans le monde. Comment peuvent-ils, en tant que phénomènes historiques, s'identifier à une altérité irréductible? Trigano propose un "édifice nouveau", cohérent, dont il ne précise pas les traits.

On peut retenir une autre démarche : en maintenant un écart irréductible entre peuple, nation et individu, en rejetant toute convergence entre ces termes, alors, dans un jeu ouvert entre eux, l'étrangeté pourrait se loger. L'Etat d'Israël deviendrait enfin une nation moderne "normale", c'est-à-dire laïque, acceptée par toutes les autres nations. L'Etat serait séparé de la religion. Le peuple poursuivrait son chemin historique, en partie dans la nation, en partie dehors.

Dans cette perspective le projet de Nouvelle Jérusalem proposé par Shmuel Trigano, : "inscrire l'étrangeté dans la citoyenneté (démocratique) de l'État d'Israël" serait écarté car voué à l'échec. Jérusalem, en tant que ville, n'est qu'une ville. L'important est que puissent y jouer les différences. Capitale d'une ou de plusieurs nations, et en même temps lieu de résidence d'un ou de plusieurs peuples (dont une partie du peuple juif), dans l'écart ménagé entre les institutions et les traditions, elle reprendrait une place unique.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Trigano
HebDefinition

OI.EDF

VI_reconnaissance

Rang = VM
Genre = MK - NP