Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                 
 
                     
Le judaïsme, indéfinissable                     Le judaïsme, indéfinissable
Sources (*) :              
Gil Aelligam - "Semences d'a-théisme", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 2 octobre 2002

Il faut que perdure la différence entre "nation" israëlienne et "peuple" juif

   
   
   
                 
                       

Le sionisme est le produit ambivalent de la modernité : il désirerait que la nation israëlienne et le peuple juif convergent en une seule entité. C'est une contradiction, car un tel résultat est incompatible avec la modernité qu'on convoque. Pour être reconnu comme une démocratie parmi d'autres, il faut appliquer à tous des règles universelles (droits de l'homme) : palestiniens, juifs ou arabes. Nation et peuple doivent être différenciés.

Le peuple juif s'est conservé par une suite de générations, pas par la puissance d'un Etat. Israël peut être un abri pour les descendants du peuple juif, il ne peut pas être un Etat juif, car seules les personnes sont juives. La notion même d'Etat juif est absurde et inacceptable pour un démocrate moderne.

Depuis que la prophétie s'est tue, le projet d'identité absolue entre le peuple de l'alliance (historique) et la nation actuelle (c'est-à-dire exiger que la nation telle qu'elle est se soumette de manière exemplaire à la loi) ne peut plus être poursuivi. L'étrangeté juive ne peut pas s'inscrire dans la citoyenneté. C'est le sens même de la lutte de Jacob avec l'ange (la nation, Jacob-Israël, se débat contre l'ange prophétique). Le peuple et la nation sont deux aspects différents de la vie juive. Il n'y a pas double morale, mais double expérience historique, double transmission. La judéité ne peut dépendre d'un État ni s'incarner dans un État, fût-il l'État des Juifs (et le prophétisme encore moins).

Éviter la superposition totalisante, autofondée, du peuple, du territoire et du pouvoir, qui est le propre de l'État-nation, implique de conserver vivante la distinction biblique entre "eda" et "am".

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
 
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Gil
HebDefinition

DW.JII

WIsrael

Rang = O
Genre = -