Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la réserve                     Derrida, la réserve
Sources (*) : Les mots de Jacques Derrida               Les mots de Jacques Derrida
Pierre Delain - "Les mots de Jacques Derrida", Ed : Guilgal, 2004-2016, Page créée le 24 octobre 2005

[Derrida, la réserve]

Autres renvois :
   

Derrida, le secret

   

Derrida, la garde

   
                 
                       

1. Menaces.

Jacques Derrida le dit lui-même, la réserve est un concept déroutant. Le mot est rarement cité, peu utilisé, presque oublié, comme ce dépôt caché, dissimulé, virtuel, cette potentialité en sommeil quoique toujours puissante, actuelle. De quoi s'agit-il? De certains éléments plutôt dangereux, instables, menaçants, dont on pourrait craindre qu'ils nous empoisonnent comme les pharmaka grecs. En les gardant, en les tenant en réserve, on diffère ce qui pourrait, intempestivement, faire retour.

 

2. Protections.

Mettre en réserve, c'est aussi protéger, rassurer, accumuler, capitaliser, mettre en sûreté dans une économie. Il est parfois préférable de suspendre le désir, de privilégier certains sens sur d'autres (par exemple privilégier la vue sur le goût ou le toucher), de tracer des frontières au-delà desquelles les secrets resteront indéchiffrables, séparés (comme des esprits ou des spectres), gardés dans des puits silencieux.

Les machines électroniques remplissent cette fonction. En extériorisant la trace, elles contribuent à la stabiliser, la dominer, la transformer en programmes. Ainsi (non sans quelque risque), leur potentiel s'accroît.

 

3. Suppléments.

Mais les éléments dangereux sont inarrêtables, ils viennent toujours en plus et produisent la différance contre laquelle ils étaient supposés protéger. Il reste toujours un supplément qui travaille la parole. La réserve est inconnue. Dans le mouvement même où elle constitue le logos et la subjectivité, elle l'efface.

Dans le rire (par exemple celui de Bataille) ou le jeu, des points de non-réserve excèdent la logique, le sens et la vérité.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

La réserve est actualité cachée, dépôt dissimulé, puissance indéterminée, virtualité

-

Dans la pharmacie, les pharmaka sont tenus en réserve pour la production de la différance

-

La différance rassure dans une économie, elle met en réserve

-

La mort travaille le dedans de la parole comme sa trace, sa réserve, sa différance intérieure et extérieure, son supplément

-

On prend un risque en choisissant d'hériter, car dans tout héritage il y a plus d'un esprit, plus d'un secret et une réserve inconnue

-

La vue est un sens idéel; elle suspend le désir, laisse être les choses, en réserve ou en interdit la consommation, mais maintient leur existence sensible

-

La représentation est comme une pyramide : sépulture commémorant des images mises en réserve dans un puits silencieux

-

Dès l'origine, la vie est menacée par la mémoire qui la constitue (la trace); elle résiste en différant l'investissement dangereux, en constituant une réserve

-

Aujourd'hui, la frontière entre public et privé est indécidable, elle se déplace constamment - mais le secret, au-delà, en-deça et en-dehors de cela, doit rester séparé

-

La réserve constitue et efface en même temps, dans le même mouvement, la subjectivité dite consciente, son logos et ses attributs théologiques

-

L'opération souveraine de Bataille est l'inscription dans le discours d'un point de non-réserve qui excède la logique, le sens, la vérité

-

Les machines électroniques procèdent de l'extériorisation de la trace qui élargit la différance et la possibilité de la mise en réserve

logo

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaReserve

AA.BBB

DerridaCheminements

RE.SER

AQ_DerridaReserve

Rang = zQuois_Reserve
Genre = -