Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
L'oeuvre, un appel à répondre                     L'oeuvre, un appel à répondre
Sources (*) : A l'horizon, la réparation               A l'horizon, la réparation
Pierre Delain - "Pour une œuvrance à venir", Ed : Guilgal, 2011-2016, Page créée le 22 novembre 2005

 

-

L'oeuvre derridienne, vaccin contre le pire

[Il y a dans toute oeuvre une dictée, une injonction, un appel à la réponse, à la responsabilité]

L'oeuvre derridienne, vaccin contre le pire
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

1. Une responsabilité pas ordinaire.

Faire une oeuvre, c'est répondre. C'est répondre à, la modalité du répondre la plus primordiale et la plus incontournable selon Derrida [comme je l'indique ici], mais c'est aussi répondre devant, répondre de, répondre pour. Toutes les modalités de la responsabilité y sont impliquées, y compris la responsabilité courante, quotidienne, "déterministe", sociale, celle qui se mesure aux conséquences de nos actes. Il peut y avoir dans l'oeuvre, selon le "vouloir-dire" de l'"auteur", compassion, charité ou attention à l'égard d'autrui, mais l'autre responsabilité, celle qui n'est pas liée à une décision éventuelle de son "auteur" ni à ses erreurs ou défaillances, ni non plus à la dénonciation de tel ou tel dysfonctionnement, ni encore à sa capacité ou non de prendre en charge un projet, la responsabilité d'un autre type, infinie, incalculable, indépendante des circonstances, qui n'est pas seulement inscrite dans l'oeuvre elle-même mais aussi dans les lectures passées, présentes ou à venir de cette oeuvre, les interprétations, les citations, les reprises, ou celle qui pourrait émerger dans la rencontre éventuelle, peut-être, de cette oeuvre avec une situation, des institutions ou un système de normes, cette responsabilité-là, elle aussi, ne cesse de travailler.

 

2. Répondre par l'oeuvre.

A la question : "Qu'est-ce qui soulève dans l'oeuvre une responsabilité?", on ne peut répondre sans la possibilité d'une expérience extrême, le sans-réponse.

cf [Derrida, responsabilité(s)] §2

 

3. Références littéraires.

Cette responsabilité infinie, on peut la travouer dans le Bartleby de Melville, ou dans des personnages bibliques comme Abraham ou Juda.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[Derrida, responsabilité(s)]

-

[Pour lire l'oeuvre derridienne sans la trahir, il faut accepter le principe : "Tu ne chercheras pas à comprendre, mais à répondre"]

-

Dans l'expérience de l'art, c'est l'oeuvre qui, par son "subjectum", est l'autorité souveraine qui exige, ordonne, appelle réponse, responsabilité, transformation

-

Ce qui est mis en scène dans la nouvelle de Melville "Bartleby, le scribe", c'est la responsabilité infinie à l'égard d'autrui

-

Le langage dévoile son essence dans l'éthique du dialogue : là où la responsabilité pour autrui s'affirme au-delà de l'être

-

[Le seul critère non critique ni normatif qui qualifie l'artiste comme tel, est sa responsabilité : répondre de ce qu'il fait, de son activité créatrice]

-

Jean-Jacques Rousseau introduit un nouvel objet auquel il impute la responsabilité du mal : la société humaine

-

Il y a deux types de responsabilité : inconditionnelle et irréductible (être en charge de quelque chose ou de quelqu'un) et contingente (dans l'après-coup d'un événement)

-

Une nouvelle conception de la responsabilité peut et doit émerger d'une éthique du déterminisme

-

La responsabilité consiste à inventer un lieu de rencontre unique, un compromis entre l'émergence poétique de l'hospitalité et un système de normes

-

L'Orloeuvre se tient pour responsable du commencement

-

Le Talmud se présente comme un traité sur les conséquences et les responsabilités, dans lequel la fonction du droit est de réparer les préjudices

-

Tout homme qui assume ses devoirs à l'égard d'autrui est descendant d'Abraham

-

Juda affirme son sens des responsabilités en face d'un Joseph irascible et triomphant

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Delain
RepResponsabilite

AA.BBB

RepCheminements

RE.SPO

OeuvrePrincipe

LH.BLF

EF_RepResponsabilite

Rang = MRespons
Genre = -