Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'oeuvre, un appel à répondre                     L'oeuvre, un appel à répondre
Sources (*) :              
Christelle Establot - "L'ébauche d'un legs", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 11 décembre 2005

 

Autoportrait avec Emma, detail (Anders Zorn, 1890) -

Ce qui est mis en scène dans la nouvelle de Melville "Bartleby, le scribe", c'est la responsabilité infinie à l'égard d'autrui

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

D'innombrables commentateurs se sont intéressés à ce texte, mais peu ont abordé le thème de la responsabilité. Pourtant, c'est bien la responsabilité pure (au sens de Lévinas) qui est mise en scène. Quel que soit le degré de "résistance" de Bartleby, le narrateur ne peut pas faire autrement que de s'en sentir responsable. Parfois il essaie de l'assumer, d'autres fois il fuit - au moment crucial, il préferera laisser la société intervenir à sa place. Il n'empêche que, en principe, toute limite à la responsabilité est inacceptable, et le narrateur reconnaît ce principe.

En déléguant ma responsabilité à un autre ou à une institution, je résouds mon problème pratique sans renoncer à ce qui reste quand même pour moi un principe. Je reconnais implicitement que, moi aussi, je suis un meurtrier, mais je ne mets pas en cause le principe sur lequel j'ai construit ma propre estime de moi-même.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Christelle
RepResponsabilite

EY.LLI

V.Bartleby

Rang = Y
Genre = MR - IB