Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Entendre l'autre                     Entendre l'autre
Sources (*) : La limite nous joue des tours               La limite nous joue des tours
Pascal Quignard - "La haine de la musique", Ed : Gallimard, 1997, p107

 

L'homme au haut-parleur (William Kent ridge, 1998) -

La perspective immédiate

Tout son ignore les limites, et l'oreille n'a pas de paupières

La perspective immédiate
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

L'audition ne connaît ni paupières, ni cloisons, ni tentures, ni murailles. Nul ne peut s'en protéger. Le son s'engouffre. Il est violeur, archaïque, plus archaïque que l'odeur. Il ne connaît ni enveloppes, ni limites, ni point de vue. Il n'a ni intériorité, ni extériorité. La passivité s'y fonde. Ouïr, c'est obéir : l'audition est obéissance.

Les oreilles n'ayant ni paupières ni prépuce, il n'y a pas d'étanchéité de soi à l'égard du sonore. C'est comme si le corps était dépourvu de peau. Aucun répît n'est possible, pas même le sommeil. Vis-à-vis de l'audition, il n'y a ni distance, ni écart.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Quignard
ProAudition

ED.FFF

ProLimite

DS.ILL

IVocalImmediat

CN.NNC

Q.illimité

Rang = O
Genre = MK - NG