Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Cabale, les sefirot                     Cabale, les sefirot
Sources (*) :              

 

Etude de jeune femme ˆ genoux (Michel-Ange) -

Sources diverses de la tradition juive.

Première sefira : Keter

   
   
   
                 
                       

 

En hébreu, le mot keter signifie la Couronne (celle qui se trouve au-dessus de la tête d'Adam Kadmon).

Au bord du vide, au-delà du monde et de la relation avec lui, au-delà de toute finitude, elle est parfois dénommée le néant (Ayin). Elle réconcilie le croyant et l'athée.

Le Nom Divin qui lui correspond est Ehyeh Asher Ehyeh, Je suis ce que je suis. Elle contient tout ce qui était, est et sera.

C'est le lieu de la première émanation et du retour final. D'elle procède l'influx divin sous forme de tendresse, le blanc semé par le père dans l'enfant. Figure de la tête blanche dans le Zohar.

C'est le point d'équilibre d'où le rayon de lumière se répand, d'où provient la volonté de créer l'univers. Elle est la lumière perdue (Ayin), par opposition à Malkhout (ani) qui est la lumière retrouvée.

---

C'est la voix (qol), par opposition à l'esprit (rouakh, symbolisé par la seconde sefira 'hokhma) et à la parole (dibour, symbolisée par la troisième sefira bina ou par d'autres sefirot, comme tiferet ou malkhout).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Cabale
CabSefirot

LA.BBB

XF1

Rang = XG
Genre = MR - IB