Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Inaveux                     Inaveux
Sources (*) :              
Martine Mardolle - "Louanges du vécu", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 21 août 2004

 

Annule mon existence! -

L'assendit est un incendie : il brûle les mots

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

- Martine : J'entends par assendit une phrase d'un type particulier. Elle est faite de mots, elle est dans le langage, on ne peut pas le contester. Mais c'est le genre de phrase qui ne laisse pas le langage au repos, le genre de phrase qui, quoiqu'on y fasse, nous implique corps et âme.

- Patrice : Je suppose que toute phrase dite est dite pour quelque chose, et donc implique quelqu'un.

- Martine : Rien n'est moins sûr. Presque toutes les phrases que nous prononçons sont banales. Elles pourraient être dites par n'importe quelle autre personne. L'assendit n'est pas dans ce cas. C'est un genre de phrase rare. On ne peut pas la définir par la linguistique. Elle n'a aucune forme particulière qui pourrait être décrite par un grammairien. Elle vaut par son sens, par ses conditions d'utilisation, par les effets qu'elle peut produire.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Martine
ProFcm

BM.MMG

Ua.assendit

Rang = O
Genre = MK - NG