Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Art, politique                     Art, politique
Sources (*) : Sur l'art contemporain               Sur l'art contemporain

 

Gelle Fra (S. Ive kovic, 2001) -

Formulations établies d'après un cours donné par Patrick Vauday au Collège International de Philosophie, le 4 janvier 2006. Il se référait notamment à Paul Ardenne et Jacques Rancière.

Dans l'art contemporain, l'oeuvre est contextuelle : elle s'insère comme une "intervention" dans le tissu du monde concret

   
   
   
                 
                       

 

Avec l'"intervention" artistique, l'oeuvre est insérée dans un contexte où elle fait acte de présence et sert à rendre présent ce contexte. Ce type d'art renonce à la représentation au profit de l'événement. Il ne donne pas à lire, mais il émet des signes et suppose un déchiffrement. Il est par nature d'essence politique, bien qu'il s'agisse de micro-politique et non pas de défense d'un projet global.

Souvent l'art contemporain est contextuel. "Contexterer", "contexter" ou contextualiser implique de tisser ensemble sur le mode de l'accroc, de la déchirure ou de la reprise. C'est le cas de l'artiste croate Sanja Ivekovic, qui a réalisé une réplique in situ d'un monument luxembourgeois, la "Gëlle Fra" (ce qui signifie femme en or en luxembourgeois), sous le nom de "Lady Rosa of Luxembourg". Le monument d'origine avait été déboulonné par les nazis. En raison de sa valeur symbolique, il a été rétabli après guerre. Dans celui de l'artiste croate, la femme est enceinte. On ne sait à quoi elle fait allusion. Au viol des femmes pendant la guerre des Balkans, dont elle a été le témoin? A la liberté de donner la vie quand elle le veut? A cette révolutionnaire assassinée que fut Rosa Luxembourg - qui donne son nom à la nouvelle oeuvre? Sur une des inscriptions des quatre plaques qui entourent la stèle, les mots "kitsch", "whore" et "la résistance" se trouvent ensemble. Cela a choqué les luxembourgeois, qui pourtant ne s'étaient guère préoccupés de l'effacement des inscriptions d'origine de la statue traditionnelle, la "Gëlle Fra".

Normalement, le monument aux morts est fait pour rassembler, pour faire silence. Sanja Ivekovic pose la question : "Morts, quelle est votre victoire?" Elle ne fait pas honneur au modèle, mais le destitue plutôt comme simulacre. Le simple fait de la reproduction est supposé faire vaciller la valeur de vérité du monument.

 

 

On peut s'interroger sur le résultat de ce type d'intervention. Suffit-il d'intervenir dans un contexte pour parler de posture politique? Une fiction humaniste ne prévaut-elle pas sur l'art? L'idéal du beau ne revient-il pas de façon subreptice? S'agit-il de réparer ou de rompre les fils?

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Vauday
ArtPolitique

HI.KOL

ArtCtp

RD.QQD

T.politique

Rang = O
Genre = MK - NG