Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Chronologie d'une autre perspective                     Chronologie d'une autre perspective
Sources (*) : Chaque oeuvre transforme l'art               Chaque oeuvre transforme l'art
Hubert Donoissy - "D'un point de non-savoir", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 7 janvier 2006

 

-

[Chronologie d'une autre perspective]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

logo

 

Il ne s'agit pas de croire que la chronologie soit explicative en tant que telle, il s'agit de s'appuyer sur des descriptions concrètes et datées. Nous ne faisons pas ici appel aux faits (ils n'existent plus, s'ils ont jamais existé), mais aux restes, aux traces, aux textes et aux oeuvres, disposés dans un ordre à peu près chronologique, en partant de la supposition (certes contestable) qu'il pourrait y avoir de l'époque en art. S'il y a de l'époque, il y a des basculements : par exemple avant ou après le tableau de chevalet, avant ou après l'émergence de la photographie, avant ou après le cubisme. Sous la chronologie, il y a toujours de l'anachronisme. C'est la règle du jeu. Mais nous sommes incapables de nous repérer sans dates.

Y a-t-il encore un style d'époque? C'est peu probable. Le sentiment d'une perte de style était déjà répandu vers 1830. Dès le début du 19ème siècle (par exemple chez Goya qui montre la violence brute et l'angoisse), on avait commencé à subordonner le style à l'expression. Vers 1860, la peinture tend à se réorganiser autour du présent [c'est-à-dire un type de rapport à la peinture et non pas un style]. Quand l'impressionnisme succède au réalisme, on sent qu'émerge quelque chose de nouveau. Ce sont les débuts de l'espace vocal, suffisants pour indigner le public, et dont Cézanne montrera l'autre côté (autrement plus inquiétant, mais ils ne le savaient pas) vers 1880.

Peut-on dater la fin de la perspective classique? Certainement, si l'on admet que cette date n'est pas un point mais un nuage de points largement dispersé, dont la densité est plus forte quelque part entre 1890 et 1910. Quelques grands symbolistes disparaissent en 1898 et Cézanne en 1905, au moment où la reproduction technique, avec entre autres le cinéma, fait d'importants progrès. Un premier basculement est suivi de plusieurs autres, comme des ondes de choc.

La difficulté de la modernité, c'est qu'elle est double dès le départ. Le second temps que nous vivons est anticipé depuis le début, et l'envers a toujours soutenu l'endroit.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Le tableau comme objet figuratif moderne nait entre 1522 et 1675

-

Les courants divers de l'art du 19ème siècle sont unis par un trait commun : ils ne reproduisent pas l'objet dans sa finition, mais le mouvement qui lui donne forme

-

Rien ne peut justifier la violence directe, absolue et absurde de la guerre

-

Le pélerinage de San Isidro (Goya, 1820-23)

-

Entre 1830 et 1850, l'absence d'un style unique en peinture a été interprété comme chaos

-

Les premières années de la photographie (1840-1850) sont aussi les plus florissantes

-

[Si l'art moderne, en son temps, et l'art post-moderne aujourd'hui, ont tant indigné leurs contemporains, c'est parce qu'ils se sentaient menacés de dissémination]

-

Entre 1860 et 1870, le présent s'impose comme le seul sujet légitime en peinture

-

Dans les années 1860, les impressionnistes inventent une technique axée sur les effets de lumière : petites touches fragmentées, couleurs enchevêtrées, exécution rapide sur le motif

-

Cézanne enfante un nouvel espace vers 1880

-

[Autour de 1889-1907, quelques oeuvres anticipent le second temps de la modernité en montrant la plénitude d'une jouissance suspendue, irréelle, proche du basculement]

-

L'espace vocal émerge progressivement à la jointure des 19ème et 20ème siècles

-

En 1898 disparaissent Puvis de Chavanne, Moreau, Burne-James et Mallarmé

-

La perspective classique a été brutalement remise en cause autour de 1900

-

A partir de 1900, la reproduction technique peut s'appliquer à toutes les oeuvres du passé, en modifier les modes d'action, et prendre elle-même une place parmi les procédés artistiques

-

Le jour d'Ulysse est le jeudi 16 juin 1904, à Dublin

-

L'art du 20ème siècle bascule trois fois : émergence de l'art abstrait (1905-1910), Dada (1916-24), art contemporain (autour de 1968)

-

Entre 1905 et 1955, un effondrement sur elle-même de la pensée européenne a bouleversé radicalement les pratiques de l'art

-

Faire commencer l'art contemporain en 1906 le fait coïncider avec la mort de Cézanne

-

L'émergence de l'art abstrait (vers 1907) suit de près celle du cinéma (1895) : il fallait l'imiter, le nier et aussi le dépasser

-

Le cubisme est l'aboutissement d'une série d'événements picturaux antérieurs : dissolution impressionniste de la forme, rapprochement par Cézanne de l'objet et du fond

-

Entre 1910 et 1920, Chagall, Matisse, Picasso, Braque et Gris, à leur apogée, ont inversé de manière décisive la direction de l'art pictural en Occident

-

Braque, Matisse, Léger et même Picasso ont connu une crise dans les années 20, comme si l'équilibre étonnant des années 1909 à 1914 ne pouvait que rencontrer ses limites

-

L'art de Picasso a atteint une limite dans les années 30 car il n'a renoncé ni à l'intégrité des images tirées de la nature ni à l'illusion d'un espace à trois côtés

-

Depuis les années 1950, une large partie de ce qui se fait sous le nom d'"art contemporain" restaure sous des formes nouvelles des pratiques prémodernistes oubliées

-

Marcel Duchamp, mort en 1968, témoigne par son oeuvre de la hantise d'un art qui n'arrête pas de mourir

-

Une esthétique du dégoût remplace l'esthétique du goût qui a dominé l'art de 1750 à 1970

-

Crise du trait : vers 1975, le dessin devient extatique, mystique

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Hubert
ArtChrono

0000.AA.BBB

ArtCheminements

WC.HRO

IH_ArtChrono

Rang = zQuois_ArtChrono
Genre = -