Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le cadre s'effondre                     Le cadre s'effondre
Sources (*) :              
Jean-Yves Davy - "Les angles de l'art", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 17 janvier 2006

 

Manque d'un cadre (Jean-Yves Davy, 2011) -

La perspective contemporaine manque d'un cadre où situer l'objet de la vision

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

La mise en question (ou en abyme) du cadre est intervenue tôt dans l'histoire de la peinture. Victor Stoichita la date symboliquement de 1675, quand un peintre hollandais a eu l'idée de représenter l'envers d'un tableau. Depuis, les contestations se sont multipliées : on a peint le cadre (l'intégrant au tableau), on l'a supprimé, décoré (ce qui revient au même), on a inventé des simulacres de bord, on a élargi la notion de cadre jusqu'à l'identifier à la vie même, à penser un art total capable d'absorber la vie dans l'oeuvre (performance), etc...

Pourtant, même si la perspective ne se laisse plus ni classer, ni cadrer, le cadre n'a pas disparu. Il exhibe son inadéquation et ses manques. Aucune théorie de l'esthétique ne peut plus dissimuler cette faille. Nous ne savons plus penser le cadre. C'est l'ultime errance de la vision.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

JeanYves
EDissCadre

DP.LLP

T.levide

Rang = J
Genre = DET - DET