Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Être et vérité                     Être et vérité
Sources (*) : Une lumière qui protège l'ombre               Une lumière qui protège l'ombre
Martin Heidegger - "Chemins qui ne mènent nulle part", Ed : Gallimard, 1962, p60, "L'origine de l'oeuvre d'art"

 

Ajoncs dans la rosee du matin (John Everett Millais, 1890) -

Heidegger, l'oeuvre d'art

A la source de la vérité (aletheia, unverborgenheit), se tient, entre éclaircie et réserve, un combat originel

Heidegger, l'oeuvre d'art
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Selon Heidegger, dans l'oeuvre d'art, c'est la vérité qui est à l'oeuvre. Qu'est-ce que la vérité? C'est ce que l'étant est, c'est-à-dire l'être de l'étant. Mais qu'est-ce que l'étant est? Plus qu'un jeu de concepts, cette question ouvre un abîme. Heidegger part d'un mot, le mot grec aletheia (qu'il traduit par unverborgenheit, non-occultation). Ce que dit le mot a-letheia, c'est que l'essence de la vérité tient dans le dévoilement, le décelement, le non-retrait de ce qui serait l'être à découvert. Qu'est-ce que l'être à découvert? C'est ce qui sort de sa réserve. Il n'y a là ni justesse ni certitude, car pour qu'il y ait justesse, il faut partir d'un énoncé préalable. Il y a avènement. Quand la chose devient manifeste, quand elle vient dans l'ouvert, il n'y a aucune présupposition, il y a éclosion de l'étant, éclaircie. De lui-même, ce foyer d'ouverture décrit un cercle autour de l'étant, tel le Rien que nous connaissons à peine. Mais l'étant reste voilé. Il ne se dévoile qu'en se retenant dans une certaine réserve, qui est limite de la connaissance, refus (l'étant se donne pour autre qu'il n'est), et aussi dissimulation (l'étant se cache derrière l'étant). L'étant n'est à découvert qu'en suspens, sur le mode de la double réserve. On peut dire que la vérité est, en son essence, non vérité, car la vérité ne se déploie en tant qu'elle-même que dans l'égarement. Là est l'âpre combat : l'ouverture se conquiert et se dérobe. La vérité n'advient que dans quelques rares modes essentiels, dont l'oeuvre d'art, où le monde [humain] et la terre [les éléments naturels] se combattent. Dans l'éclaircie, l'oeuvre ordonne le paraître : c'est la beauté.

 

 

Ce lieu de combat, de différenciation, Derrida l'appelle la différance.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Heidegger
ProVerite

MO.MBA

ProLumiere

GE.GGE

HeideggerArt

DJ.LJD

VVerite

Rang = VVerite
Genre = MR - IB