Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Croire en la beauté                     Croire en la beauté
Sources (*) :              
Martin Heidegger - "Chemins qui ne mènent nulle part", Ed : Gallimard, 1962, p62, "L'origine de l'oeuvre d'art"

 

Photo de Julio Bertrand (vers 1910) -

La beauté est un mode d'éclosion de la vérité

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Heidegger explique que, dans l'oeuvre d'art, la vérité est mise en oeuvre. Il associe au beau une éclaircie de l'être qui ordonne la lumière; l'étant y gagne plus d'être. Puis dans la postface, après avoir réaffirmé que, lorsque la vérité se met en oeuvre, la beauté apparaît (p92), il semble vouloir restreindre la portée de cette formulation. Car, dans le monde occidental, le beau réside dans la forme, et la forme advient comme eidos. L'étrange concordance de la vérité et de la beauté correspond à une certaine histoire, celle du déploiement de l'art occidental, qui n'est pas compréhensible à partir de l'expérience vécue de la beauté prise en soi. Le beau est-il toujours associé à l'oeuvre d'art, ou bien cela ne caractérise-t-il que l'Occident? Ce n'est pas clair.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Heidegger
ArtBeau

EC.LOS

T.dévoilement

Rang = H
Genre = MK - NP