Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Kant, l'esthétique                     Kant, l'esthétique
Sources (*) :              
Emmanuel Kant - "Critique de la faculté de juger", Ed : Gallimard (Pléïade, tome 2), 1985, p1104, §50

 

Detail Palazzo Labia (Tiepolo, 1746-47) -

Dans le domaine des beaux-arts, le goût se révèle, mais le génie est bridé

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'âme du génie est l'imagination, qui conduit à l'expression d'idées esthétiques, qui valent par leur capacité à donner à penser, sans se préoccuper d'un jugement sur le beau, ni même du sens, car l'imagination du génie peut conduire au non-sens. Au contraire, le goût est affaire de jugement esthétique.

Pour juger des arts en tant que beaux-arts, on tient compte du goût. La beauté y est affaire d'adéquation plus que d'originalité : il faut que l'imagination, dans sa liberté, se réfère à une loi (il s'agit de la légalité de l'entendement, celle qui donne du sens). Les différentes facultés doivent paraître s'accorder spontanément, sans intention. Le goût est la discipline ou le dressage du génie. Il le rogne et apporte ordre et clarté dans le trop-plein des pensées. Par lui seulement, un assentiment durable, universel, peut être suscité dans la culture, les arts peuvent être classés et hiérarchisés.

Dans les beaux-arts, la faculté de juger rend ses verdicts à partir de ses propres principes.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Kant
KantEsthetique

NR.RDL

UBxArtsgout

Rang = L
Genre = MR - IB