Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'espace résonne dans l'image                     L'espace résonne dans l'image
Sources (*) : Peinture et planéité               Peinture et planéité
Clement Greenberg - "Art et culture, essais critiques", Ed : Macula, 1988, p174

 

Texture (Tanya Scrapbuddy2, Flickr, licence CC) -

En rendant toutes les zones du tableau équivalentes en termes d'accentuation et d'importance, la peinture "polyphonique" compromet le tableau de chevalet

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Le tableau de chevalet amovible qu'on accroche est un produit unique propre à la peinture occidentale (p171). Il subordonne l'effet décoratif à l'effet dramatique. Les impressionnistes ont attaqué les premiers ses principes essentiels : une cavité cubique où sont organisées des apparences tridimensionnelles. Leur peinture de texture uniforme tendait à étouffer les contrastes. C'est Monet qui a mis en cause le plus radicalement le caractère théatral du tableau de chevalet.

On peut appeler "polyphonique" (all-over) une peinture dont la surface est tissée d'éléments analogues qui se répètent d'un bord à l'autre. Ce type de tableau est apparu indépendamment chez Dubuffet, Torres-Garcia, Pollock, Mark Tobey et d'autres peintres américains. On peut le rapprocher des méthodes de composition de Schoenberg, en ceci qu'il donne à chaque élément de la composition une égale importance. La réussite de ces tableaux semble précisément tenir à une accumulation de répétitions qu'on trouve aussi en littérature (Joyce, Gertrude Stein, Pound). Toutes les distinctions hiérarchiques semblent épuisées et annulées. Dans ce naturalisme moniste, rien ne vient en premier ni en dernier, la seule ultime distinction est celle qui sépare l'immédiat du non-immédiat.

 

 

Cette notion de "polyphonie" désigne une des dimensions de l'espace vocal : espace dépourvu de point central ou de point de fuite.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Greenberg
EVocalTableau

EQ.IVV

PeinturePlane

JF.LFF

T.equivalence

Rang = N
Genre = ME - NG