Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'opticalité moderniste                     L'opticalité moderniste
Sources (*) : Plus d'un régime de vision               Plus d'un régime de vision
Clement Greenberg - "Art et culture, essais critiques", Ed : Macula, 1988, p185 et 189

 

ST-Peinture (Clyfford St ill, 1951) -

Detroit Institute of Art.

La peinture moderniste écarte le facteur tactile (ombre et perspective) pour privilégier la visualité pure

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le paradoxe de l'évolution de la peinture française est qu'elle est parvenue au seuil de l'abstraction par un effort de transcription de l'expérience visuelle. La vérité de la nature et la vérité de l'art étaient censées aller de pair et la "pureté optique" résoudre les conflits entre l'art et la nature. Si l'expérience visuelle est purement bidimensionnelle, elle peut se passer de l'illusion de volume, qui est tactile, et des contrastes d'ombre et de lumière, qui servent à rendre visuellement un volume. En procédant ainsi, l'impressionnisme a voulu s'éloigner du non-visuel, plus que de la nature. Puis le cubisme, en voulant rétablir l'illusion sculpturale, a tenté de montrer simultanément tous les côtés d'un objet, écartant tout de qui provenait du monde non pictural. Il n'a fait que désavouer encore plus radicalement toute expérience non accessible à l'oeil. L'art pictural était réduit aux choses visuellement vérifiables, ce qui a conduit à renoncer à l'imagerie et à la représentation.

L'art abstrait semble se satisfaire des seules normes du medium.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Greenberg
ModernismeOptique

DE.LDD

ProVision

WM.IKD

T.vision

Rang = M
Genre = MK - NG