Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'expressionnisme                     L'expressionnisme
Sources (*) : Le cadre, convention précaire               Le cadre, convention précaire
Clement Greenberg - "Art et culture, essais critiques", Ed : Macula, 1988, p238

 

Saf Guimel (Morris Lou is, 1959) -

Clement Greenberg

En mettant en question le cadre comme convention non explicitée, l'expressionnisme abstrait américain a redonné à l'art une nouvelle vitalité

Clement Greenberg
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Les années 1947-48 représentent un tournant pour la peinture américaine.

Les peintures all-over (un motif identique se répétant d'un bord à l'autre de la toile) apparaissent en 1944 (Mark Tobey, Janet Sobel, puis surtout Pollock à partir de 1946). Pollock reprend l'évolution au point où Picasso et Braque avaient été conduits par le cubisme analytique en 1912-13, quand ils ont reculé devant l'abstraction totale.

A partir de 1945, Gorky, Pollock, De Kooning, Franz Kline, réalisent des peintures en noir et blanc. Cette pratique met en cause le contraste des valeurs (oppositions des couleurs claires et sombres), technique essentielle utilisée par l'art occidental (plus encore que la perspective) pour donner l'illusion de la profondeur.

La toile immense se répand à partir du milieu des années 1940. La surface est si grande que ses bords restent à la périphérie du champ visuel de l'artiste au travail. Ce dernier arrive au cadre et ne s'y soumet pas par avance.

Ces évolutions révèlent une tendance à échapper au rectangle fermé de la toile comme donnée souveraine de la composition et du dessin, convention non explicitée. Les lignes droites de Newman ne redoublent pas celles du cadre, mais les parodient. La notion immémoriale du tableau comme limite est détruite.

 

 

Le bord du tableau est redoublé à l'intérieur, et fonctionne de la même façon que les lignes internes. Ce ne sont plus des tableaux de chevalet, mais des "champs".

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Greenberg
ArtExpressionnisme

WC.KHA

ArtCadre

SW.USA

GreenbergCheminements

HJ.JKK

UCadre

Rang = N
Genre = MK - NG