Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Le style, moment créateur                     Le style, moment créateur
Sources (*) : Meyer Schapiro               Meyer Schapiro
Meyer Schapiro - "Style, artiste et société", Ed : Gallimard, 1982, p35

 

-

Pas de création sans style

[Par style, on entend l'association d'un moment créateur à des qualités, des expressions, des formes et des éléments constants dans l'art d'un individu ou d'un groupe]

Pas de création sans style
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le mot "style" peut s'appliquer à des individus, un groupe, une société. Pour le caractériser, on peut prendre en considération les traits les plus divers, mais la technique, le sujet ou le matériau sont moins pertinents que les éléments formels et les qualités expressives. On peut aussi se servir, pour décrire un style, du langage vague des qualités (par exemple naturaliste, réaliste, romantique).

Le style rend visible la personnalité d'un artiste ou les conceptions d'ensemble d'une collectivité. Il est une manifestation de la culture comme totalité, une projection de la pensée ou du sentiment collectif. Il peut être mis en correspondance avec des époques et des textes religieux et philosophiques.

Tout style est propre à une culture : il n'aurait pas pu être produit dans une autre.

Les styles évoluent. Ils se succèdent les uns aux autres, soit selon des cycles que certains ont essayé de décrire (par exemple : des arts mnémoniques aux arts descriptifs), soit de manière imprévisible, indéterminée (comme les langues).

Le style est une convention formelle. Il peut réussir ou échouer, être plus ou moins adéquat à son contenu. On tend à l'associer à un origine (une époque, un auteur, des circonstances, des symptômes), mais les tentatives sont rarement convaincantes. Par exemple lorsque Freud a voulu passer de l'expérience infantile au style artistique de Léonard de Vinci, il s'est heurté à de nombreuses objections. La véritable originalité de Léonard se situe sur un autre plan.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Un style est mieux défini par ses éléments formels, les relations entre ces éléments et ses qualités expressives que par la technique, le sujet ou le matériau

-

Les styles sont marqués par l'expression d'un ensemble : ils ont une unité, une qualité commune

-

L'évolution des formes stylistiques peut être comprise comme cyclique ou comme inscrite dans une linéarité irréversible

-

Les arts primitifs évoluent généralement d'une représentation conceptuelle fondée sur l'image mnémonique vers une représentation perspective en accord avec la perception

-

La théorie freudienne ne permet pas de passer de l'expérience infantile et des mécanismes du développement psychique au style artistique de Léonard de Vinci

-

En peignant "Sainte-Anne, la Vierge Marie et l'enfant Jésus", Léonard de Vinci invente l'organisation asymétrique du tableau, fondée sur la tension des formes et des personnages

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Schapiro
SchapiroStyle

AA.BBB

SchapiroCheminements

DS.STY

ArtStyle

CF.KKL

FS_SchapiroStyle

Rang = O
Genre = -