Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Perspective objective / subjective                     Perspective objective / subjective
Sources (*) :              
Erwin Panofsky - "La perspective comme forme symbolique", Ed : Minuit, 1975, p159

 

Saint Jerome dans sa cellule (Antonello da Messina, vers 1475) -

La perspective réussit à transposer l'espace psychophysiologique en espace mathématique, c'est-à-dire à objectiver le subjectif

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

En remplaçant un espace agrégatif (des objets les uns à côté des autres) par un espace systématique (des objets dans un espace unifié), la perspective rationalise l'impression visuelle du sujet. Elle peut servir de fondement à la construction d'un monde solide et néammoins infini, le mot étant pris au sens moderne (espace sans limite).

Dans ce Saint Jérôme dans sa cellule (Antonello da Messina, vers 1475), le cabinet de travail de Saint Jérôme est situé à une distance éloignée du spectateur. Le fond de la pièce semble déboucher vers l'extérieur, et son espace ne commence qu'en arrière du plan du tableau. Nous n'avons pas l'impression de nous trouver à l'intérieur du cabinet. Notre implication est plus objective que subjective, l'effet produit est très différent de celui qu'obient Dürer dans son Saint Gérôme dans sa cellule.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Panofsky
PerspectiveSujet

EC.LEC

Q.sujet

Rang = O
Genre = A -