Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Annonciation, règne de la voix                     Annonciation, règne de la voix
Sources (*) :              

 

-

Annonciation du retable de Mérode (Robert Campin, 1427)

   
   
   
                 
                       

 

Ce rétable est commenté par Meyer Schapiro dans un article dont la première version a été publiée en 1945. Il a pour particularité de représenter Joseph dans le panneau de droite, ce qui est peu courant dans les Annonciations, et surtout de le représenter en train de fabriquer une souricière, ce qui est unique. L'oeuvre condense des significations multiples, renvoyant à des ordres différents, dont voici une liste :

- le domestique, l'intime, le minuscule : porte, fenêtre, serviette, bassin, vase, bougie allumée.

- le monde bourgeois, douillet, confortable.

- la théologie. Pour Saint Augustin, la croix du Christ a été la souricière du diable, l'appât avec lequel, attiré par la chair, il fut pris. Dans le panneau central (l'Annonciation), l'esprit saint n'est pas représenté sous forme de colombe, mais d'un enfant portant une croix (l'appât de chair).

- Joseph en tant qu'artisan, humble et digne, trompe le diable par la souricière mais aussi en lui faisant croire qu'il est le mari, vrai gardien du mystère de l'Incarnation.

 

RetableDeMerode_K474.jpg

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Images
IVocalAnnonciation

QO.OTI

zi.1427.Campin.Robert

Rang = YM
Genre = A -