Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la bouche                     Derrida, la bouche
Sources (*) : Derrida, l'espacement               Derrida, l'espacement
Jacques Derrida - "Le Toucher, Jean-Luc Nancy", Ed : Galilée, 2000, p41

 

Tete indienne trouvee en Amerique du nord (10e-11es) -

Avant toute oralité, s'ouvre l'espacement originaire d'une bouche

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jean-Luc Nancy décrit un moment primordial, antérieur à toute oralité (os). Une bouche non parlante s'entrouvre. Au plus proche de la naissance, peu après que les lèvres de la mère se soient écartées (la vulve = les lèvres de l'autre), les lèvres du nourrisson s'écartent pour un cri, puis devant le sein, puis s'en détachent. Au moment de la naissance et de l'allaitement, les bords de l'orifice s'espacent. La bouche est le lieu d'une dislocation, un lieu béant. Ce lieu est à la fois auto-affecté et hétéro-affecté. Il s'ouvre, et il est ouvert par l'autre (la mère, dont Jean-Luc Nancy ne prononce pas le nom). Les deux affections s'unissent comme deux lèvres. Le lieu se laisse ouvrir. Une bouche s'ouvre et se ferme et s'énonce déjà comme sujet : une bouche où corps et esprit ne font qu'un.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaBouche

CA.OUV

DerridaEspacement

EB.LEB

Qa.bouche

Rang = G
Genre = MR - IB