Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le don                     Derrida, le don
Sources (*) :              
Jacques Derrida - "Le Toucher, Jean-Luc Nancy", Ed : Galilée, 2000, p34-36

 

Fraternite sous l'oeil de Dieu (Autriche, vers 1800) -

Il faudrait renoncer aux mots "générosité" et "fraternité", pour privilégier des mots qui ne présupposent aucune généalogie, virilité ni souveraineté

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Derrida prend ses distances à l'égard du terme un peu ridicule, suspect ou trop républicain de fraternité. Générosité et fraternité sont de bons mots sympathiques. Mais ils se réfèrent toutes deux à une filiation, une généalogie; donner par générosité, donner ce qu'on a souverainement, donner ce dont on dispose. C'est une puissance, une capacité à donner, une économie.

Le don au sens de Derrida, ce n'est pas donner ce qu'il est possible de donner, c'est donner au sens de rendre justice, c'est-à-dire donner ce qu'on n'a pas. Cette fraternité-là implique de l'abandon, comme le dit Jean-Luc Nancy, pas l'application d'un principe de naissance (les frères nés du même père) - qui d'ailleurs exclut les soeurs ou les filles. Pour Derrida, donner par générosité, ce n'est plus donner.

 

 

Par quels mots peut-on remplacer ceux de générosité ou de fraternité? Don, hospitalité, visitation, amitié.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaDon

EF.KQQ

U.liberté

Rang = K
Genre = MR - IA