Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
L'image amplifie le pathos                     L'image amplifie le pathos
Sources (*) : La perspective immédiate               La perspective immédiate
Martine Mardolle - "Louanges du vécu", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 10 mars 2006

 

-

Mutation des régimes visuels

[Désormais l'image est vouée à faire surgir l'émotion et amplifier le pathos]

Mutation des régimes visuels
   
   
   
Sur le Contemporain Sur le Contemporain
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

Il fut un temps où l'image était moins répandue. On n'en voyait peu, on la regardait, on essayait de la comprendre, elle faisait sens. Aujourd'hui l'image est partout. Nous ne perdons plus de temps à la regarder. Elle nous affecte directement. Le pathos s'étale dans les journaux. Son empreinte s'imprime sur les écrans et s'accumule dans les musées. Ce n'est plus nous qui la regardons, c'est elle qui nous regarde. Son regard insiste, il s'étale dans un présent perpétuel dont nous ne sommes plus que les débris.

L'art ne peut pas échapper à la fonction nouvelle de l'image. Il en est saturé : cris, lamentations, drames de la vie, des organes ou des sens. Vincent Van Gogh et Antonin Artaud triomphent post-mortem. Qui aurait imaginé à leur époque, quand on les considérait comme fous, qu'ils feraient un jour la loi?

Il faudrait relire l'avertissement de Greenberg, le prendre véritablement au sérieux. Que reste-il e l'image quand une compassion forcée s'empare des esprits?

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Nous sommes les débris d'une explosion émotionnelle

-

L'art contemporain subit l'attraction/répulsion d'un trou esthésique

-

Une dizaine de femmes se lamentent autour d'un corps, dont on peut supposer qu'il est mort

-

Alors que, à la Renaissance, la perspective est un moyen de construire un espace objectif, elle est pour Van Gogh le moyen de faire surgir l'élément subjectif et expressif

-

Chaque dessin d'Artaud porte un coup, s'attaque à son destinataire en installant violemment la chose même dans son oeil

-

Le présentisme fait un usage émotionnel et sensible du passé

-

Il n'y a rien dans la société ni dans l'existence qui ait valeur proprement humaine, sinon le dévouement totalement désintéressé, la compassion absolue

-

Pour se défendre, la victime convoque l'idée du juste

-

Greenberg demande, comme Lessing dans le Laocoon, qu'on renonce au pathos c'est-à-dire au cri

-

Le cinéma imprime sur l'écran, dans l'esprit, dans le corps et dans le désir des spectateurs l'immédiateté d'émotions et d'apparitions spectrales

-

La Madone de Benthala, journaux (Hocine Zaourar, 1997)

-

Comment donner à la peinture le niveau d'émotionnalité de la musique? Par la peinture

-

Ce que la peinture soutinienne propose se situe plus du côté de la vie que du côté de l'art : que l'émotion puisse s'exprimer sans entraves

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Martine
IVocalPathos

AA.BBB

IVocalImmediat

ID.LID

MutationVision

DD.LDD

PlanSite

OJ.LOJ

DM_IVocalPathos

Rang = zQuois_Pathos
Genre = -