Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'aura est inexplicable                     L'aura est inexplicable
Sources (*) : Il y a de l'unicité               Il y a de l'unicité
Walter Benjamin - "Oeuvres III", Ed : Folio-Gallimard, 2000, p278 - L'oeuvre d'art à l'époque de la reproductibilité technique

 

Petit garcon au balai (photo anonyme, USA, 1884) -

Benjamin, l'aura

L'aura est l'unique apparition d'un lointain, si proche soit-il

Benjamin, l'aura
   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

La notion d'aura peut s'appliquer aux objets historiques (dont les oeuvres d'art) comme aux objets naturels. On peut respirer l'aura des montagnes ou d'une branche qui se détache à l'horizon. Cela suppose une distanciation, un accueil de l'unicité de l'objet.

Le déclin actuel de l'aura s'explique par le fait que les masses désirent rendre les choses spatialement et humainement plus proches, les posséder d'aussi près que possible dans le reflet de l'image ou dans sa reproduction. Elles préfèrent à l'image véritable (lointaine, inaccessible) le journal illustré ou les actualités filmées. Elles ont un désir passionné de réduire l'unicité de chaque situation (Petite histoire de la photographie, Oeuvres2 p311).

L'aura reste mal définie. Elle renvoie à des choses qu'on ne peut pas connaître mais qui transparaissent. C'est un arrière-fond qui s'étend dans le temps et l'espace et qui fait histoire. Il porte témoignage de toute une époque, et peut être compris en termes spatio-temporels autant que cultuels.

 

 

Pour Benjamin, l'aura est la mesure et l'effet de l'authenticité de l'oeuvre. Dans cette définition, l'authenticité ne désigne pas l'identité à elle-même de l'oeuvre mais plutôt l'inverse. Cette oeuvre est autre que ce qui apparaît, elle témoigne d'un temps unique, à présent perdu, qui ne vous laisse pas en paix, qui entretient l'incertitude ou l'écart par un battement à peine visible, un clin d'oeil (comme l'explique Derrida), qui sollicite votre attention par un mouvement interne dont est incapable l'autre genre d'ouvrage, celui qui est dépourvu d'aura, celui qui est inauthentique car figé en lui-même.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

BenjaminW
BenjaminAura

BU.LOI

ProSingul

LA.URA

BenAura

CI.LCI

Q.aura

Rang = J
Genre = MR - NP