Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Salomon, le juste                     Salomon, le juste
Sources (*) : Personnages bibliques               Personnages bibliques
Gaëtan Bertineau - "Un mythe salomonien", Ed : Galgal, 2002, Page créée le 20 mars 2006

 

-

[Salomon, le plus juste et le plus puissant des Rois, n'a pas été abattu par ses ennemis, mais par ses pulsions]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Le roi Salomon, le plus grand, le plus sage, est aussi le plus paradoxal. En un même règne, il a suscité le meilleur et ouvert la voie au pire. Il a érigé la justice en principe, et sa chute a été provoquée par l'injustice, le manque de respect pour autrui, l'incapacité à limiter ses pulsions [comme DSK].

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[Salomon a échoué au point même de son plus grand talent : la justice]

-

Ce que Salomon demande à l'âge de 17 ans, "un coeur intelligent pour juger son peuple et pour discerner entre le bien et le mal" : une sagesse dirigée vers la justice

-

Salomon, porte-parole de la sagesse juive, est celui qui a, le premier, contribué à sa dissémination

-

Le meurtre de son maître, son mariage avec la fille de Pharaon et la construction du temple constituent pour Salomon une même faute originelle

-

Crime de Salomon : il a fait tuer son maître, Shimi Ben Guéra, alors que David l'avait épargné malgré des rapports difficiles

-

Salomon fait tuer son maître Shimi ben Guéra quand il se marie avec la fille de Pharaon

-

L'ambition de Salomon, une révolution éthique destinée à proscrire l'iniquité, est liée à la construction du Temple, c'est-à-dire au germe d'idolâtrie qui la détruira

-

Celui qui érigea le monothéisme en valeur unique (Salomon) fut également celui qui en mina les fondements

-

Salomon a été enfanté dans l'iniquité

-

Entre celui que fut Salomon et celui qu'il devint, surgit la fracture maximale

-

Avec le jugement de Salomon, la religion yahviste devient une pensée universelle

-

Salomon fait tuer son frère aîné Adonias quand il demande pour femme Avichag, la dernière compagne de son père David, et pas quand il se proclame roi

-

Salomon a multiplié chevaux, femmes, or et argent, car il s'estimait suffisament sage pour ne pas faillir

-

De la sagesse de Salomon et de ses avatars, on peut déduire une éthique du retrait

-

Jéroboam s'est révolté contre Salomon

-

Le soulèvement dirigé par Jeroboam se déclencha quand Salomon, construisant le Millo, ferma la brèche de la cité de David, son père

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Gaetan
HebSalomon

AA.BBB

PersbibCheminements

SA.LOM

XA_HebSalomon

Rang = XSalomon
Genre = -