Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le monde comme surface visuelle                     Le monde comme surface visuelle
Sources (*) :              
Hubert Damisch - "Voyage à Laversine", Ed : Seuil, 2004, p44

 

Mappe rose translucide asperge d'eclaboussements verdatres (Francois Rou an, 2003) -

La tresse est une alternative à la dualité profondeur / surface entre laquelle oscille la peinture

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Idée proposée par Hubert Damisch dans sa préface de 1983 au catalogue d'une exposition de François Rouan.

Le tressage rétablit le plan à la verticale. Un fil peut alternativement passer par-dessus ou par-dessous, tout en restant dans le plan, ce qui remet en question la vulgate moderniste de la surface du tableau à deux dimensions.

Déjà les pliages d'Hantai, qui conservent l'empreinte du froissement, ouvrent une multiplicité de points d'échappement (les blancs de la toile).

L'alternance des fils évoque le sens opaque de la peinture, dans son fond.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Damisch
IVocalSurfaces

NT.NNT

WT_Rouan

Rang = WRouan
Genre = MJ - NA