Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Ah, l'art? Que des apories!                     Ah, l'art? Que des apories!
Sources (*) :              
Walter Benjamin - "Oeuvres III", Ed : Folio-Gallimard, 2000, p311

 

La peinture montant l'autoportrait du peintre (Gian Domenico Cerrini, 1650) -

Celui qui se recueille devant une oeuvre d'art s'y abîme; au contraire, celui qui se distrait recueille l'oeuvre en lui

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Benjamin oppose l'individu qui contemple une oeuvre d'art à "la masse", qui ne connaît selon lui que la distraction; on ne voit pas en quoi un individu qui observe une oeuvre d'art par simple loisir se distingue de la masse. Mais le fait que la quantité des individus intéressés (par l'art) soit devenue massive génère un type d'intérêt différent, plus marqué pour certains arts (le cinéma) que pour d'autres (la peinture).

Quand certaines tâches nous sont devenues habituelles, nous les accomplissons avec distraction. Le cinéma, avec ses effets de choc, est l'instrument qui se prête le mieux à une attention distraite, tandis que ce à quoi l'art s'attaque exige une contemplation plus complexe.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

BenjaminW
ArtQuid

KO.LOI

T.recueillement

Rang = O
Genre = MR - IB