Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Au centre du cinéma, la voix                     Au centre du cinéma, la voix
Sources (*) :              
Michel Chion - "La voix au cinéma", Ed : Cahiers du Cinéma, 1982, p143

 

-

L'aveu initial et final du cinéma parlant est que la coïncidence entre le corps et la voix est impossible

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Cet aveu est fait dès le premier film parlant, Le Chanteur de Jazz, où les procédés utilisés ressemblent à ceux de Syberberg dans "Parsifal" (1982) : le doublage et le play back (procédés qui ne sont, en définitive, que des trucages).

On accepte maintenant l'idée que la synchronisation est impossible - elle n'est pas symbolique, mais rituelle.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Chion
CinemaVoix

CI.UYY

W.cinéma

Rang = M
Genre = MH - NP