Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La photo fait prévaloir l'indice                     La photo fait prévaloir l'indice
Sources (*) : La photographie, simulacre               La photographie, simulacre
Rosalind Krauss - "Le photographique, Pour une théorie des écarts", Ed : Macula, 1990, pp199-200

 

Autoportrait, le Constructeur (El Lis sitzky, 1924) -

L'appareil photographique opère comme un substitut de la main qui écrit ou dessine

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

On trouve dans les années 1920-30 de nombreuses images qui présentent le photographe comme une sorte de compositeur qui se sert de sa main pour marquer l'image, en faire une marque écrite. C'est le cas de l'autoportrait ci-contre et de beaucoup d'autres (de Herbert Bayer à Laszlo Moholy-Nagy). Entre la main, l'appareil photographique et l'écriture, une relation triangulaire s'établit. La trace lumineuse se transforme en inscription. En enregistrant une expérience fugitive, elle ne fait pas seulement acte de mémoire, elle étend et amplifie l'espace corporel du photographe. Entre la main et la photographie, la relation est analogue à celle qui rapproche la main de la page imprimée : il s'agit de laisser une trace. Avec les surréalistes, le visuel est envahi par le textuel. Le corps réel est assujetti à l'artefact photographique. L'activité du regard est supplantée par l'instrument d'enregistrement.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Krauss
PhotoIndiciel

EM.LEM

PhotoSimulacre

LO.LLO

UPhotoMain

Rang = NPhotoEcriture
Genre = MK - NP